VOTE | 185 fans

Marie Stuart

Marie Stuart est la Reine d'Ecosse depuis ses 6 ans.

Famille : Marie de Guise (mère), James Stuart (demi-frère), Christian Duc de Guise et Claude de Guise (oncles maternelles), François II (mari) et Jacques Stuart (fils).

Intérêts amoureux : François, Sébastian, Louis Condé, Gideon Blackburn.

Appartenance : membre de la Chambre des Stuart par naissance et membre de la maison des Valois par mariage

Actrice : Adelaide Kane

Elle grandi dans un monastère et rejoint la Cour de France à 16 ans. Elle s’est mariée à François II de Valois, avec qui elle est fiancée depuis l'âge de six ans. Durant son mariage elle vit en France avec ses dames de compagnies Aylee, Greer, Kenna et Lola, et devient reine Consort de France pendant que sa mère, Marie de Guise, dirige l’Ecosse en son absence.

Pendant son séjour à la Cour de France, elle a eu de nombreux défis, comme la reine Catherine de Médicis qui complote pour la tuer, les fonctions de reine et essayer d'avoir un enfant avec son mari.

Ecrit par Luna25 

Son évolution

Saison 1

Marie est envoyée en France pour se familiariser avec la cour et retrouver son fiancé, le prince de France François. Elle est également réunie avec ses dames d'honneur : Lola, Aylee, Greer et Kenna. Marie est très heureuse de les revoir.

Elle essaie de se rapprocher de François et découvre sa vocation pour fabriquer des couteaux et des épées. Marie est dehors près d'un lac avec son chien, et collecte des pierres. Son chien commence à aboyer vers les bois, et Marie le fait taire. Elle rassemble ensuite ses affaires et va voir François, pour lui donner les pierres pour décorer son épée. Quand elle arrive, François est moins heureux de la voir et dit que, dans l'avenir, elle doit se rappeler qu'elle doit être annoncé avant d'entrer. Marie devient irritée, et lui demande ce qui ne va pas, et si oui ou non il est seul, et il lui dit simplement que les rois ne répondent pas à ses questions. Son chien, Stirling, s'enfuit dans les bois et Sébastian l'arrête. Il lui dit de ne jamais aller dans ces bois. Ils partagent un moment et il lui dit qu'il va aller chercher son chien.

Avant le mariage de la princesse Elizabeth et de Philip, prince d’Espagne, quelqu'un à la Cour française avertit Marie et lui dit de ne pas boire. Marie suit les ordres de la mystérieuse voix et ne boit pas le vin. Marie, Greer, Kenna et Aylee commencent à danser. Colin, le fiancé de Lola, vient dans sa chambre et essaye de la violer, pensant qu'elle a consommé du vin. Marie se réveille et crie à l'aide. Les dames d’honneur, le lendemain matin, discutent de ce qui est arrivé. Lola ne comprend pas et pense qu'il a été contraint par d'autres personnes pour faire du mal à Marie et qu'il ne voulait pas. Marie non plus ne croit que Colin ne voulait pas lui faire du mal. Elle va parler avec le roi et la reine de la France. Cependant son plaidoyer échoue. Le roi a découvert un complot par les Anglais. Comme punition, Colin est immédiatement exécuté. Lola blâme Marie pour la mort de Colin et les deux se disputent.  Marie quitte ses amies et se heurte à Sébastien - qui est de retour avec son chien. Marie le remercie. Marie est un peu inquiète que tant de gens semblent comploter contre elle. Bien sûr, elle sait que les Anglais veulent son pays et sa couronne mais Colin a dit à Lola que quelqu'un à la cour française a forcé sa chambre.

Lorsque Marie, François et Charles arrivent pour attendre la jeune princesse française fiancée à Charles, ils sont accueillis non pas par un navire français amical, mais par un navire de guerre anglais. François panique mais Sébastien leur dit que ce n'est pas un navire ennemi. Le navire français transportant la princesse Madeleine a pris l'eau et le navire anglais les a sauvés.

Marie et François regardent Charlie et Madeleine jouer. Marie dit qu'elle se sent en danger à la cour française. Elle lui dit aussi que Colin a dit que les ordres venaient de quelqu'un à la cour et qu'elle ne pense pas que c'était le roi. Un peu plus tard Marie va à la recherche de Charles. Quand elle le découvre en train de chuchoter à une porte obscure, et il lui dit qu'il a parlé avec son ami qui « sait des choses ». Finalement, il dit à Marie que son amie s’appelle Clarissa.

Entrant dans sa chambre Marie voit une femme essayer une de ses robes. La femme commence à s’excuser puis se met à hurler et demande à Marie de rester en arrière. Elle pense que la robe est empoisonnée. La femme commence alors à se tordre sur le sol. Quand Marie retourne à sa chambre, François, qui a rejoint Marie, détermine que l'assassin doit être partie avec le corps de la femme morte, et envoie les gardes pour les rechercher. Marie se demande si l'assassin aurait pu laisser des indices dans sa chambre et elle montre à François la porte secrète qu'elle a découverte. Marie envoie quelques perles sur le passage. Elle demande à Clarissa si elle est en danger et les perles reviennent à nouveau. Marie demande alors qui est après elle, si c'est les anglais ou Catherine, mais les deux perles reviennent et Marie peut entendre couler les autres perles loin d'elle.

Plus tard Marie trouve Simon ... et la femme soit disant morte. Elle accuse Simon d'avoir mis en scène l'empoisonnement pour la terroriser et lui dit qu'elle n'a pas peur. Elle sait que les Anglais ont peur qu'elle devienne reine d'Angleterre. Marie émet l'hypothèse que Simon et les Anglais ont le soutien de la reine Catherine. Marie dit à François que même si elle n'a pas de preuve tangible, elle est absolument certaine que sa mère tente de la terroriser. Il lui dit qu'il sera à ses côtés, elle a sa loyauté et il peut la protéger.

L'oncle de Marie arrive avec des nouvelles que l'Angleterre déménage à la frontière de l'Ecosse. Marie a peur d'une invasion potentielle et exige que le roi Henri défende l'Ecosse. Cependant, le roi n'a pas de plans. François tente de convaincre son père de les aider mais sans succès.

Tomás, le prince portugais, qui est également le fils illégitime du roi du Portugal et le prétendant de Greer, arrive. Il voit Marie dans un arbre, tentant de récupérer une balle et la charme presque instantanément. Tomás ne perd pas de temps pour déclarer ses intentions et offre l'aide du Portugal si Marie se marie avec lui. Marie demande du temps pour réfléchir. Tomás fait une danse portugaise provocatrice, ce qui attire les foudres de Greer et François. Marie tente d'expliquer la situation, et son manque d'options. Le roi Henri permet d'envoyer les troupes après que François lui fasse du chantage.

Marie apprend que les soldats d'Henri vont être envoyés avec Sébastien. Le lendemain matin, elle parle à Greer qui est d'accord avec un mariage potentiel avec le prince portugais. Marie avoue ne jamais avoir embrassée. Sébastien revient blessé. François est bouleversé. Marie tente de le réconforter. François l’embrasse puis lui dit de se marier avec Tomás car il ne peut pas l'aider. Elle accepte la proposition de Tomas, les navires portugais partent pour l'Ecosse.

François et Tomás font du tir à l'arc. Tomás finit par gagner la compétition et donne une rose à Marie. Elle essaie rapidement de s'excuser auprès de François.

Marie a une altercation avec la reine Catherine, désireuse de se débarrasser d'elle. Cependant, elle apprend qu'il y a possibilité d'annuler l’union avec François. Henri et Catherine ont besoin de quelqu'un avec une réputation inattaquable et une prostituée nommée Judith prétend avoir vu Simon se vanter de son implication dans le massacre. Judith décrit l'homme comme ayant un visage fin, des vêtements chics, et portant le sceau anglais autour de son cou. Si Marie accepte de mettre son nom avec les mots de Judith, elle ne sera plus engagée à François, mais quand elle le fait, Simon est condamné à être décapité.

Marie a commencé à faire ses valises pour le Portugal. Elle est fixée à partir dans deux jours. Marie va ensuite à l'extérieur et trouve François. Toutefois plutôt que de risquer d'être pris, ils conviennent de se rencontrer au bord du lac au coucher du soleil. Ils se rencontrent plus tard et essaye de convaincre Marie qu'il a entendu Tomás comploter ; à son tour, elle dit que tous les membres de la royauté font l'objet de rumeur. Les deux finissent par s'embrasser passionnément à nouveau.

Marie va sa chambre pour trouver Tomás. Il veut discuter des règles qu'il a pour elle, toute possession est la sienne, elle n'a ni la liberté de pensée ni d'action. Une fois parti, Aylee essaie de la convaincre qu'elle ne peut pas épouser cet homme. Néanmoins Marie sait qu'elle doit le faire parce qu'elle est une reine.

Pendant ce temps, Marie et ses dames se préparent pour le bal costumé, l'événement culminant sera la décapitation de Lord Westbrook. Quand elle revient à sa chambre, Marie voit le sceau royal de Simon laissé là, vraisemblablement par Clarissa. Marie découvre que son sceau rouge est légèrement différente de celui des Anglais. Tomás l'appelle brusquement. Marie, Sébastien, et François décident d'aller après Miguel, et Judith pour voir sils ne peuvent pas obtenir des preuves contre Tomás. Simon est libéré et une position comme envoyé anglais au Portugal lui ait proposé pour son silence sur le rôle de Tomás dans l'embuscade. Marie reconnaît l'erreur. Marie parvient à obtenir des biens militaires, y compris des hommes, pour son pays. Elle reçoit la visite de François ce soir-là, le remerciant pour tout ce qu'il a fait pour aider à prouver l'innocence de Simon. Désormais seule, Marie va rejoindre Clarissa et lui dit qu'elle espère qu'elle ne se sent pas seule. Marie se met au lit et s’endort, ne sachant pas que Clarissa est couchée sous le lit.

Au château, Marie et François sont dans les meilleures conditions. Ils se déclarent leur exclusivité et scelle un baiser, juste à temps pour la Fête des récoltes. Marie passe du temps avec ses amies et apprend qu'il existe une tradition où l'on écrit ses regrets que l’on attache à l'arrière d'un petit navire que l’on regarde partir. François montre le bateau qu'il a fait pour Marie. Ils sont interrompus lorsque Olivia, ex-petite amie de François, revient à la cour. Marie apprend que les deux partagent un passé. Olivia est partie quelques mois avant son arrivée et a brisé le cœur de François. Marie décide de rejoindre Olivia et de lui offrir son amitié. Greer ne pense pas que la présence d’Olivia à la cour soit une bonne chose après ce qui est arrivé avec François. Olivia mentionne à Marie que François a parlé de l'épouser. Olivia dit qu'elle sait qu'il va choisir d'être avec elle.

Marie confronte Kenna sur le collier qu’elle porte et sur Henri. Kenna avoue finalement sa relation avec le roi. Ce dernier est à Paris pour rompre avec Diane. Catherine s'en moque car leur mariage est plus politique que romantique. Marie découvre que quelque chose s'est passé entre François et Olivia et elle exige qu'Olivia soit envoyée ailleurs. Marie refuse d'avoir une relation comme Henri et Catherine. François lui rappelle qu’ils ne se sont pas comme ses parents. Il veut qu’elle arrête de le menacer sinon il fait d'Olivia sa maîtresse. Elle s'enfuit et trouve Sébastien au bord du lac. Elle l'embrasse. Elle dit qu'elle n'aurait pas dû faire cela et il est d'accord, mais François les a vu. Marie regrette d'avoir embrassé Sébastien avant de laisser partir son navire. François est sensiblement éloigné d'elle et il va voir Olivia. Aylee avoue à Marie qu'elle pense que Catherine est derrière la réapparition de Olivia au château.

Sébastien prend Marie et François à part. Il leur parle des païens et qu'ils l'ont choisi pour faire un sacrifice. Ils se rendent compte que Marie est en danger parce Sébastien est devenu proche d'elle. Ils prennent des précautions pour assurer sa sécurité. Marie a été choisi pour être sacrifiée. Les païens font peur à Marie en plaçant un cerf au-dessus de son lit. Marie demande à la reine Catherine de trouver l'identité de la personne qui l’a drogué et s'est glissée dans sa chambre pour mettre la tête de cerf.

Sébastien, pour sauver Marie, emmène un voleur dans la forêt. Marie dit qu'elle ne pense pas que Sébastien pourrait tuer. Au contraire François pense que, pour elle il le ferait. Puis elle commence lui à raconter à propos du baiser, sauf qu’il sait. Marie tente de s’excuser mais il n'accepte pas.

Sarah, la femme de chambre de Marie, se révèle être l'une des hérétiques. Elle la menace et dit que Sébastien leur a désobéit. Heureusement, les gardes de Marie entrent juste à temps pour arrêter Sarah. Sarah et son complice sont brûlés vifs. François dit à Marie que si elle est libre de voir qui elle veut sauf avec Sébastien. Il va même jusqu'à menacer directement Sébastien. Marie est dévastée.

Marie et Catherine observent l'armée du roi en marche vers le château. Marie demande où Sébastien est. Elle ne le voit pas parmi les hommes. Catherine dit que Sébastien est probablement à l'avant avec Henri. Catherine explique que les gens doivent vivre en harmonie. Elle parle de Marie et Olivia. Catherine continue imperturbable, disant que François en aime une autre. Quand Marie essaie de dire à Catherine qu'elle ne sait pas ce qui est dans le cœur de François, Catherine dit à Marie qu'elle sait que son fils ne serait pas dans le lit d'une fille qu'il n'aime pas.

François joue avec son frère cadet, Charles, lorsque Marie vient lui parler de Olivia. François lui rappelle qu'ils avaient un accord. Marie s'interroge sur l'utilité de l'accord, parce qu'elle ne voit vraiment pas comment cela pourraient les rendre plus heureux.

Catherine, Marie et François célèbrent l'arrivée du comte Vincent. Il indique ouvertement qu'il est venu pour obtenir vengeance pour son fils. Son fils lui a été rendu mais il est mort d'une maladie contractée pendant son emprisonnement. Il n'a pas d'autres enfants et sa femme est morte. La vengeance est tout ce qu'il a. Lorsque Catherine suggère d'attente le roi et discuter de la question, il révèle qu'il a effectivement attendu dans les bois qu'Henri parte. Maintenant ses hommes ont pris le contrôle du château. Plus tard, Marie arrête les hommes italiens de violer Kenna. Le comte se présente alors et Marie demande qu'elle et ses dames restent dans leurs chambres jusqu'à ce qu'il négocie avec la cour. Alors que dans la chambre de Marie, les filles s’inquiètent pour Greer, cette dernière arrive habillée en domestique.

Marie demande à Clarissa de lui indiquer un passage sûr hors du château afin qu'elles puissent sortir. Marie explique son plan à Catherine. Elle est impressionnée. Marie dit qu'elle connaît un chemin sûr. Elles doivent exécuter le plan au cours de la fête. François fera sortir toutes les personnes laissées dans le château. Marie et ses dames trouveront une raison pour partir. Catherine sera la dernière à partir. Marie parle à François au sujet du plan. Il n'est pas trop heureux de laisser derrière Marie. Il doit aussi sauver son peuple et ses jeunes frères Charles et Henri. Ils doivent se faire confiance. Elle veut croire qu'il peut conduire tout le monde dehors. Il l'embrasse mais ils sont interrompus par le garde. Catherine et Marie sont obligées de faire participer Olivia dans le plan et lui assignent la tâche d'ouvrir la porte du tunnel.

À la fête, Marie dit au comte que son corset est trop serré et il permet à Marie et aux filles de partir. Olivia doit ouvrir la porte mais prend peur et s’enfuit. Ainsi, lorsque Marie et ses amies arrivent et frappent à la porte, personne ne répond. Marie et ses dames reviennent en arrière. Le comte dit que la seule entente qu'il avait acceptée pour sauver les fils de Catherine serait son propre fils. Catherine va jusqu'à offrir Marie et ses dames pour sauver François. C’est alors que les hommes commencent à saigner du nez et à tomber. Le comte se demande comment ils ont été empoisonnés. Marie devine que le poison était sur l’or. Le comte tire son épée pour attaquer Catherine mais Marie le poignarde dans le cou avec une fourchette. Il est encore assez vivant pour lever son bras armé, mais François arrive à temps pour le couper.

Marie est très secouée par tout ce qui vient de se passer. Elle demande à Catherine pourquoi elle l'a sauvée. Catherine dit que c’est parce que Marie a risqué sa vie pour son fils, Cependant Marie se rend compte que ce n'est pas la raison. Le pape n'a pas vraiment sauvé Catherine. Elle a sauvé Marie parce que ça ressemblait trop à ce qu'elle a traversé. Marie ne peut pas dormir donc elle va voir François. Il l'embrasse et dit qu'il est revenu parce qu'il l'aime.

Marie a dormi avec François. Marie et François parlent de leur avenir ensemble comme couple. Un soldat arrive et Marie se cache sous les couvertures. Ils sont tous deux informés que le Cardinal est dans le château. Ils vont jusqu'à la salle du trône. Henri dit que la reine d'Angleterre est en train de mourir et que Marie est la prochaine en ligne pour le trône d'Angleterre. Henri les informe également qu'ils doivent se marier. Plus tard, Marie et François font une promenade. Ils parlent de leur mariage. François se met à genou et demande à Marie de l'épouser. Elle dit oui et ils s’embrassent. Plus tard, Marie discute avec ses dames d'honneur. Marie leur dit qu'elle va se marier avec François le lendemain soir. Les filles sont excitées. Marie va rendre visite à qui lui parle de la prédiction de Nostradamus et supplie Marie de ne pas se marier parce que François va mourir. Marie va voir Nostradamus et il lui dit que quelqu'un de proche d'elle mourra. Kenna prend peur. Marie retourne ensuite dans sa chambre avec ses dames d'honneur. Elles parlent de la prédiction de Nostradamus. Marie va ensuite voir François et elle lui permet de savoir que quoi qu'il arrive, qu'elle l'aimera toujours.

Marie prend la décision de quitter la France et de laisser François. Elle décide de laisser tomber le mariage et de revenir en Ecosse. Marie va aux écuries et tente d'obtenir un cheval. Sébastian vient à son secours et dit au garde qu'il l'accompagnera. Marie et Sébastian partent au loin. François n'arrive pas à les rattraper. Marie n'ose pas regarder en arrière. François est dévasté.

Marie est toujours en fuite avec Sébastien. Ils tombent sur une petite auberge, et l'un deux est découvert par les gardes du roi. Marie se cache sous le lit tandis que Sébastien tente de traiter avec eux. Quand il est enlevé, elle sort de la clandestinité pour le sauver. De retour à la cour, Marie est interrogée par François. Elle dit que Aylee est morte et que ça l'a dévasté mais il ne la croit pas. Elle est appelée à la salle du trône pour parler au roi et à la reine. Après avoir quitté la salle du trône, Marie et Catherine parlent en privé. Catherine demande à Marie de parler à François de la prophétie prédisant sa mort.

Marie appelle une réunion avec Henri et Catherine et propose qu'ils légitiment Sébastien afin qu'elle puisse se marier avec lui. En retour, elle déposera sa demande à l'Angleterre et sauvera la vie de François. Après elle se retire pour parler avec ses dames. Kenna pense que Diane de Poitiers a empoisonné Aylee. Marie croit les prophéties de Nostradamus. Elle confronte alors Catherine à ce sujet où elle admet qu'elle a donné le poison à Diane. Catherine dit à Marie qu'elle a déjà dit à François qu'elle allait se marier avec Sébastien. Alors qu’elle descend vers le donjon, elle arrête François qui veut se battre avec son frère. Plus tard dans la nuit, elle est appelée pour une réunion secrète entre elle, Sébastien et Henri. Henri accepte la proposition de Marie. Plus tard dans la salle du trône quand ils le disent à Catherine, François lui dit qu'il l'aime toujours. Le lendemain matin, elle et ses dames se réunissent pour dire au revoir à Catherine.

Marie trouve sur Sébastien et Alec en plein entrainement. Sébastien doit aller à la salle du trône pour traiter avec le peuple de France. Da salle du trône une paysanne enceinte, Isabel, est accusée d'avoir volé, et Sébastien se comporte bizarrement. Marie se demande s'il la connait. Puis elle va rendre visite à Catherine enfermée dans une tour. Quand elle voit toutes les tapisseries qu'elle a commandé, Marie dit aux serviteurs de tout prendre pour se venger de la tentative de Catherine de détruire la vie de Sébastien pour l'empêcher de prendre le trône. Sébastian explique à Marie qu’Isabel est sa cousine et la fille d’un traitre. Il va l’aider à s’échapper. Marie choisit de participer Elle déguise Isobel et demande à ses dames de garder un œil sur Catherine.

Sur la route quand ils commencent à parler de leur engagement ils se rendent compte que les gardes de la reine sont après eux, ils prennent la décision de passer par le Bois. Quand la nuit tombe, Isobel perd les eaux. Quand Marie va chercher de l'eau à l'extérieur de la tente elle se rend compte qu'il y a des symboles païens donc elle les détruit. Quand elle entre dans la tente, elle le dit à tout le monde. Les païens encerclent alors la tente pour les tuer quand Sébastien, Alec, et Isobel commencent à chanter. Marie se rend compte qu'ils sont païens eux-mêmes, elle sort de la tente. Sébastien lui dit que lui-même n'est pas un païen, mais sa famille oui. Le lendemain matin, Marie indique à Sébastien qu'il doit se préparer pour le fait qu'il va être le roi de l'Ecosse et de France un jour. Lorsque Alec sort il leur dit de venir voir Isobel parce qu'elle n'est pas bien, elle meurt. Marie et Sébastien donne la fille d'Isobel à une femme qui va l'élever.

Ils retournent ensuite à la cour avec le corps d'Isobel. Ils décident de l'enterrer. Quand Marie apporte des fleurs sur sa tombe, Sébastien lui dit que les païens ne le font pas parce que les fleurs vont mourir. Elle lui demande ce que les païens font et il lui montre qu'ils se saignent sur la tombe du défunt. Marie prend alors le couteau et le fait elle-même. Puis elle l'embrasse.

Marie avec Sébastien, vont voir le bébé d'Isobel. Elle indique à Sébastien qu'elle a pris des dispositions pour qu'Agnès emmène le bébé dans un couvent. Lorsque Marie envoie le bébé, Catherine les interrompt. Elle remarque la marque païenne sur le pied du bébé. Lorsque Catherine menace Sébastien et Marie, Marie lui dit que ce sera difficile de les détruire tous les deux. Lorsque Sébastien et Marie parlent, Greer les interrompt pour leur faire savoir au sujet de la torture qui a eu lieu sur Jean, la nourrice qui a pris soin du bébé. Elle et Sébastien vont voir Agnès. Peu de temps après leur arrivée à la maison d'Agnès, ils entendent les soldats arriver. Ils se cachent et les hommes partent avec le bébé. Agnès leur dit plus tard que Catherine a donné naissance à une bâtarde et ils emmènent Agnès à la cour pour témoigner. Plus tard, quand elle prend son bain, Catherine arrive et tente de l'empoisonner mais Clarissa la sauve et Sébastien la sort de la baignoire.

Marie va voir Sébastien pour lui parler de ses demi-frères (Charles et Henri Jr.). Les trois (Marie, Henri et Charles) vont dans les bois pour jouer. Marie rassure Charles que leur mère sera heureuse s'ils sont heureux. En passant par les bois, les villageois commencent à attaquer Marie et les deux enfants. Marie revient à la Cour française pour parler à Catherine de sa fille Clarissa et de Sébastien. Marie trouve Sébastien train de parler à un homme.

Marie de Guise arrive à la cour de France. Marie accueille sa mère avec joie. Marie et sa mère parlent. Marie de Guise l’interroge sur ce qui se passe en France. Elle a envoyé sa fille se marier avec le prochain roi de France, François, pour renforcer l'alliance entre la France et l'Ecosse. Et elle la trouve maintenant engagée à Sébastien, Catherine sur le point d'être décapitée et François loin de Cour. Marie de Guise parle des troubles en Écosse, les protestants tentent de prendre du terrain. Sa fille, la reine, doit s'aligner sur la France catholique. Néanmoins Marie de Guise accepte d'être patiente avec sa fille.

Marie va voir Sébastien. Même si elle a de bons souvenirs de sa mère, elle croit qu’elle lui a menti et ne veut pas de son mariage avec Sébastien. Tous deux doivent fuir immédiatement et se marier. Greer donne un voile en dentelle à Marie pour couvrir son visage pour le mariage. Soudain Greer remarque que Lola revient avec François. Lola leur dit que François et elle sont ensemble parce qu'ils sont tombés l'un sur l'autre dans un château près de Anjou. Restés seuls, François explique à Marie qu'il n'est là que pour plaider la vie de sa mère. Il a l'intention de repartir. Plus tard, Marie arrive à l'église et voit François et Sébastien se battre. Quand Marie apprend que la prophétie a changé, elle veut plus d'informations. Elle ignore Sébastien quand il dit que les choses entre eux n'ont pas à changer.

De retour au château, Marie fait irruption dans la chambre de Catherine et s’interroge sur les nouvelles informations. Elle est en colère, se demandant pourquoi les visions de Nostradamus ont changé et se demandant quand elles changeront à nouveau. Marie pense que Catherine a beaucoup à perdre, alors elle essaie de faire de Marie ce qu'elle veut. Catherine fracasse un verre sur son bureau. Elle dit à Marie qu'elle est prête à mourir pour la vérité. Elle n'aura rien à gagner si elle est morte. Elle veut juste ce qui est juste pour François. Marie lui donne un chiffon pour arrêter le saignement, disant qu'elle ne sait pas quoi faire. Elle aime François et Sébastien. Un serviteur les interrompt, disant qu'Henri aimerait les voir dans la salle du trône.

Henri annonce que la reine d’Angleterre est morte. Pour Henri Marie Stuart est la prochaine dans la ligné de succession au trône d’Angleterre. Il dit à Marie qu'elle va prendre le trône d'Angleterre avec un mari français à ses côtés. Marie lui dit qu'elle prendra des décisions pour elle-même et qu'elle n'est pas intimidée par Henri.

Catherine apporte plus tard à Marie une lettre du Vatican sur la légitimation de Sébastien. Si la lettre indique que Sébastien sera légitimé, Marie n'aura plus le moindre doute. Marie l'ouvre et regarde avec surprise, Catherine lui dit qu'elle est maintenant libre d'aller vers l'homme qu'elle aime. Marie trouve Sébastien et lui dit qu’elle l'aime mais qu'elle aime François d’avantage. Elle trouve François, lui montre la lettre vide. Catherine l'a aidé à voir qui était vraiment dans son cœur. Ils s'embrassent. François demande si Marie veut se marier avec lui, et elle dit oui. Elle lui demande juste de protéger Sébastien.

Puis Marie et ses amies aident la reine d‘Ecosse à se préparer. Marie de Guise tient une paire de boucles d’oreilles. Elle explique que les boucles d'oreilles étaient un cadeau du père de Marie. Elle dit à Marie qu'il faut qu'elle donne naissance à des héritiers dès que possible, parce que les fils font le pouvoir d'une reine.

Le mariage a lieu. Les portes de la chapelle s’ouvrent et tout le monde se tourne, François lève la tête et il voit Marie dans sa robe de mariée suivie par Kenna, Greer et Lola. Marie et François à l'autel signent le contrat de mariage. A la réception, les nouveaux mariés heureux entrent dans la salle de banquet sous les acclamations des invités et les regards heureux de leurs parents. Le Roi Henri est informé que la reine Marie Tudor d'Angleterre est encore en vie. Et Marie découvre que sa mère le savait, elle lui demande alors de sortir de sa vie.

Marie et François retournent de leur voyage de noce à la Cour française après deux mois. Catherine donne des conseils sur la grosses à Marie, même si elle n'est pas enceinte. Sébastian apparaît dans la chambre. Il dit à Marie qu'ils devraient se réunir dans le lieu où ils se sont embrassés la première fois. Marie dit que François est son mari. François vient et lui demande ce que Sébastien voulait. Elle lui demande si c'est lui qui a ordonné à ses gardes de tuer Sébastien. Le lendemain, Marie découvre de Kenna que Lola est enceinte et qu'elle va se faire avorter. Marie obtient l'aide de Sébastien pour arrêter Lola. Ils arrivent à temps mais Marie est dévastée d'apprendre que l'enfant est de François.

Marie soutient Lola et tente de lui trouver un prétendant. Cependant, leur amitié est mise à rude épreuve. Marie blâme Lola pour les mensonges qu'elle doit dire à François qui lui a avoué avoir couché avec Lola. Il lui assure qu’il n’aime que Marie. Cette dernière cache le fait qu’elle le savait déjà. Elle est furieuse face à Lola. Elle a peur de ruiner son propre mariage. Dans un moment de colère, Marie force Lola à se fiancer à un seigneur nommé Philip Bardeen. Heureusement Marie finit par s'excuser et lui dit qu’elle ne la forcera pas à épouser un homme quel qu’il soit. François, de son côté, illumine leur chambre de bougies, pour se faire pardonner.

Marie commence à remarquer que François manque à Sébastien, mais il le nie. Elle rencontre alors Lord Julien, le fiancé de Greer, et leur donne sa bénédiction. Après que la fève soit trouvée par Pénélope qui devient reine d’un jour, Marie et François entendent beaucoup d'agitation voyant que Sébastien est de retour. François pense que Sébastien est revenue pour Marie et le fait enfermer. Marie entre dans la cellule de Sébastien et lui dit qu'elle a soudoyé le geôlier pour qu'on l'amène en Espagne. Sébastien l'informe qu'il n'est pas prêt à aller en Espagne, lui disant que c'était une erreur pour lui de revenir à la Cour et que plusieurs personnes veulent sa mort. Sébastien s'enflamme d'une jalousie amère envers François. Sébastien informe Marie de la vraie raison pour laquelle il est de retour à la Cour, une fille qu'il a rencontrée dans les bois. Marie essaie de dire à son mari que Sébastien n'est pas venu pour elle. Sébastien s'engage à trouver quelqu'un dans les bois. Sébastien leur dit qu'il a vu lui-même, François ne le croit pas. Il lui dit qu'Olivia a survécu. Olivia admet elle s'est échappée du château, mais elle a été rattrapé par les hérétiques. Olivia sait qu'elle ne peut pas les ramener à la grotte. Elle sait juste que c'était dans un pré entouré de sapins. Sébastien se souvient de l'endroit où ils ont trouvé Olivia.

Marie apprend que la relation de Greer avec Leith a été vu et va la soutenir. Etant un serviteur Leith va être exécuté. Marie plaide au nom de Leith devant le roi. Elle souhaite que sa peine soit réduite car il a fait sauver de nombreuses vies quand le château était en état de siège. Henri dit que Leith a beaucoup d'amis dans les endroits élevés. En effet Castleroy a aussi demandé que Leith soit épargné et envoyé dans l'armée royale. Penelope les interrompt, entre dans la salle. Il commence à enlever sa ceinture, en disant qu'il est heureux de voir sa reine. Marie tente de partir, mais Henri l'arrête et demande de montrer à Penelope comment plaire. Henri a l'intention de regarder Marie interagir avec Penelope. Marie pense qu'il plaisante au début. Mais quand elle se rend compte qu'il est sérieux et demande s’il se sent bien. Henri dit qu'il a été choisi par Dieu, comme elle, et il ne peut jamais être malade. Marie tente de sortir avec Penelope. Cette dernière décide de rester et de s'occuper de son roi. Plus tard, Marie informe Lola que Greer est d'accord pour qu'elle se marie avec Lord Julien.

Après la fête, Marie trouve Catherine et découvre qu'elle a été droguée. Elle essaie de l'aider. Marie dit à François que Nostradamus traite Catherine. François tente d'aller parler à son père. Marie l'avertit qu'il n'est pas bien. Sébastien entre dans la pièce en disant qu'Henri a trouvé la solution. Sébastien leur demande de le suivre sinon ils seront tués. Marie avec les autres regardent Kenna et Sébastien se marier.

Marie est présente avec François au mariage de Lola et Julien. Ils parlent d’Henri et de comment Penelope aurait fait pour l'empoisonner. Une dame met un peu de vin sur Marie. La dame dit à Marie de venir lui parler. Marie sait qu'elle est l'une des dames de Catherine. Charlotte dit à Marie qu'elle fait partie de la Brigade volante de Catherine. La reine leur ordonne de coucher avec des hommes importants pour obtenir des renseignements politique important. Alors que Charlotte était d'accord au départ, elle a dû faire un pas en arrière quand la reine lui a demandé de séduire Henri. Charlotte sait qu'Henri est fou et elle ne veut pas finir sur la liste de ses victimes. Donc elle a décidé de quitter la France et demande son aide à Marie. En échange elle lui donnera un précieux renseignement. Marie accepte et dit à Sébastian d'emmener Charlotte loin. Avant qu'elle parte, Charlotte dit à Marie qu’il y a une clause dans son contrat de mariage. Si Marie meurt sans héritier l'Ecosse appartiendra à la France.  Charlotte avertit Marie d'être prudente, parce que sans héritier elle vaut plus morte que vivante.  Marie en parle à François. Leurs parents respectifs sont aux courants. Marie demande à Kenna d'aller dans la chambre du roi pour trouver le contrat. Kenna le trouve et le remet à Marie.

Marie et François montent un plan. S’il fonctionne leurs parents devront brûler la preuve du contrat qui n'aura jamais existé. Ils organisent une fête en l’honneur des écossais présent en France. Marie regroupe Lord Mackenzie et ses hommes dans une pièce. Elle les informe de la clause dans son contrat et les encourage à le dire au Seigneur Hardy, chef de file des protestants, sur la façon dont la petite Marie valorise fortement l'Ecosse. Les hommes s’inclinent en l'honneur de leur reine. Lorsque Catherine le découvre elle envoie ses hommes tuer Lord Mackenzie et ses hommes. Quand Marie le découvre ; elle est dévastée.

En ultime recours Marie menace Catherine de diffuser les nouvelles de la maladie de Henri, la maison Valois pourrait se renverser, chaque Noble insatisfait va rebondir sur cette chance. Catherine se rend compte que Marie parle de guerre civile. Marie ne peut pas faire ça car cela voudrait dire détruire la France. Marie dit que tandis que Catherine est reine de France, elle est la reine d’Ecosse. Catherine pense que Marie ne nuirait pas à François. Marie répond que François est le bienvenu pour être son Consort. Cependant Catherine dit que si elle réfléchit une seconde, elle ne voudrait pas partir. Marie dit alors qu'elle a envoyé 3 coureurs, et à moins qu'ils entendent parler d'elle, ils vont livrer des lettres à 2 ducs et au Vatican disant que Henri est fou. Catherine demande à son fils si Marie bluffe. François dit que Marie est la Reine d'Écosse et il ne voudrait pas deviner ce qu'elle pourrait faire. Catherine a tué 12 de ses compatriotes. Et Marie assure qu'elle ne bluffe pas. Catherine lui donne le contrat original avec la signature de Marie. Catherine brûle le contrat à la demande de Marie.

Son demi-frère James arrive au château. Il lui dit que des Écossais sont hérissés contre elle. Ils ont l’impression que leur pays est avalé en entier par leur allié français et ils veulent que Marie revienne pour leur montrer qu'elle les soutient. Même si elle veut faire le voyage, François n'est pas si sûr. Il craint pour sa vie. Il suggère qu'ils envoient des diplomates à sa place. Il estime que la France est vraiment instable en ce moment. Henri n’est pas en mesure de mener une mission militaire. Cependant, Marie note combien sa vie à la cour est orientée pour la France et la résolution des problèmes français, donc elle veut toujours aller dans son pays. Plus tard, François s'engage à aller en Ecosse avec Marie.

Lorsque François entend parler d’un complot et que le valet de chambre de James doit tuer Marie afin que James devienne roi d'Ecosse, il le dit à Marie mais elle refuse de le croire. Avant qu'elle ne parte pour l'Ecosse, François la met dans la tour. Il dit qu'elle sera là jusqu'à ce que James parte. Elle l'accuse de le faire pour lui. Si l'Ecosse venait à tomber alors qu'elle est enfermée elle ne lui pardonnera jamais.

C’est l’hiver. Marie fait une bataille de boules de neige avec ses dames d'honneur. Marie a été enfermée dans la tour il y a un mois. Elles sont interrompues lorsque Marie découvre que sa mère est en état de siège. Elle est furieuse que François l'est enfermée dans la tour. Ils doivent envoyer des armées pour aider sa mère. Henri ne les aidera pas. Il promet qu'ils iront ensemble voir sa mère. Ils vont voir Catherine et apprennent que sa cousine Elizabeth sera la prochaine reine d'Angleterre. Henri arrive et dit Marie Tudor a réussi à donner sa couronne à une protestante bâtarde. Henri lui demande si elle est enceinte et trouve qu'elle est inutile. François se met en colère et défend sa femme. Marie lui rappelle que sa mère est en état de siège. Henri pense que cela pourrait être une bonne chose. Plus tard, François parle avec Marie. Elle est en colère qu'aucun de ses alliés catholiques vienne aider sa mère. François a essayé de trouver de l’aide sans succès. Marie est en train d'écrire à son oncle, le duc de Guise. Il est dangereusement ambitieux et a construit une armée. Elle ne lui fait pas confiance mais qu'elle n'a pas le choix.

Catherine dit à Marie qu'elle a invité le diable dans leur maison. Marie et François vont parler à son oncle et Marie admet qu'ils ont besoin de son aide. Il veut un poste permanent à la cour - Lord magistrat de France - une position qui fera de lui la main droite du roi. François lui rappelle qu'il a été renvoyé de la cour parce qu'il était trop gourmand. Christian dit qu'il a servi le roi. Plus tard, François dit à Marie qu'il va en Ecosse pour assurer la sécurité de sa mère. Le duc va le garder en sécurité. Marie est ravie et ils s'embrassent. Marie n'a jamais voulu qu'il parte en guerre pour elle. Il lui dit qu'il l'aime et qu'il dit que quand il va revenir il espère qu'elle sera enceinte.

Cependant François revient sur sa parole. Marie pleure. Elle dit à François que son armée est le dernier espoir de sa mère. Elle risque de perdre sa couronne et sa mère. Il essaie de dire que la France ne peut pas défendre l'Ecosse sans prendre Calais. Elle l'accuse de ne penser qu'à la France et il dit qu'il y pense en premier. Elle dit qu'elle a fait une terrible erreur en l'épousant. Elle aurait dû faire des accords secrets ou se faufiler loin en Ecosse mais elle ne l'a pas fait parce qu'elle l'aime. Il promet d'aller en Ecosse juste après avoir repris Calais mais il a brisé beaucoup de promesses. Elle pleure et lui demande d'arrêter de faire des promesses tout en lui faisant promettre de revenir. Elle dit qu'elle ne peut pas le perdre. Lola dit à Marie d'avoir la foi, elles regardent l'armée partir. Elle dit que son mariage est un problème et dit qu'elle devra faire ce qu'elle a à faire pour l'Ecosse et qu'il devra lui pardonner.

Tandis que François est en guerre, Marie informe Catherine qu'elle a eu une lettre de sa mère qui a pu s'échapper. Marie de Guise a besoin d’argent pour se cacher. Catherine l’aidera bien, mais tout l'argent de la cour est pour la guerre de Calais. Marie sait qu'elle a de l'argent caché pour elle-même au cas où elle devrait fuir. Catherine nie. Marie la supplie et Catherine dit que les reines ne mendient jamais. Marie retourne à sa chambre et rencontre John Prevo, un assassin qui travaille pour son oncle. Elle a besoin de lui pour trouver la cachette secrète de Catherine. Elle espère que Catherine ne saura pas qu'il a été volé. Il a besoin de deux jours. Elle lui ordonne de ne pas verser de sang innocent. Il répond qu'il va faire de son mieux.

Un serviteur arrive et donne quelque chose à Marie qui a été laissé devant sa porte. C'est une oreille avec la boucle d'oreille de Catherine, laissant Marie choquée. Prevo lui assure que Catherine va très bien. Il a acheté l'oreille à un fossoyeur pour mettre la boucle d'oreille de Catherine dessus. Elle lui dit que les Médicis ne paieront pas la rançon et il dit que c'est juste une distraction. Il lui dit aussi que Catherine pense qu'elle est responsable. Ils obtiendront l'argent de Catherine en lui donnant un bouc émissaire. Il faut que Marie choisisse une personne à sacrifier. Elle va voir Sébastien pour chercher de l'aide. Il lui conseille d'être sûre de ce qu'elle fait, ou bien sa conscience ne sera plus jamais la même.

Marie voit Hortense parler à l'homme marqué et Hortense dit que ce s'est son garde. Elle a prêté ses hommes à Catherine. Ce sont eux qui ont tué ses compatriotes écossais il y a quelques mois. Hortense demande si Catherine l'a mise dans cette situation. Hortense lui dit qu'elle n'avait rien à voir avec le massacre que Catherine avait prévu.  Et si Marie dit quelque chose de différent elle la traitera de la même manière que Béatrice, l’espionne de Catherine, qu'elle soit reine ou non. Marie demande si c'est une menace. Hortenza répond que si cela signifie « marcher sur un serviteur, domestique, ça ne la dérange pas d'avoir une chaussure sanglante ». Puis elle présente ses excuses à Marie. Cependant, elle dit d'un air suffisant que sa cousine la Reine de la France doit être rester en dehors de ses affaires.

Catherine est de retour au château et veut Hortense. Marie rencontre Prevo. Il lui dit qu'il a tout l'argent. Il dit qu'il a décapité Hortense. Marie dit que Hortense allait assassiner Beatrice. Il lui dit que c'était un plaisir de faire affaire avec elle. Elle veut qu’il mène un groupe d'hommes en Ecosse pour prendre l'or et garder sa mère en sécurité. Elle le présente aux hommes d'Hortense. Elle leur dit de faire leurs bagages pour partir. Prevo lui rappelle que ces hommes sont des monstres qui ont tué ses compatriotes. Elle dit qu'ils le sont, mais ils sont maintenant ses monstres.

L’armée est de retour, victorieuse. Marie retrouve François. Ils s’embrassent. Henri annonce que Marie Tudor est morte en Angleterre et qu'elle a trahi l'Eglise catholique en nommant la protestante Elizabeth. Henri sort son épée et dit qu'ils vont mettre la Reine qui revient au trône d'Angleterre, Marie Stuart. Marie et François se précipitent dans leur chambre. Il lui demande si elle lui a pardonné d'être partie à Calais au lieu de partir en Ecosse. Il la déshabille et lui dit qu'il pensait à elle chaque nuit.

Marie veut faire la grasse matinée, mais François lui dit que tout le monde sera à sa recherche. François dit que Elizabeth est faible en ce moment et son père semble déterminé à agir. Marie ne veut pas s'inquiéter pour l’Ecosse. Son frère James est au pouvoir et va faire un ennemi de sa cousine Elisabeth. Elle demande à François s'il veut partir avec elle et il est d'accord.

Marie rend visite à son oncle, en charmante compagnie. Le duc a lu la lettre que Marie veut envoyer à sa cousine. Marie est disposée à renoncer à ses droits au trône d’Angleterre pour la paix entre leurs deux nations. Son oncle lui dit qu’elle ne doit pas baisser les armes sinon elle sera abattue. Elle n’est qu’une invitée en France, obligé de quémander pour sauver l’Ecosse. Elle a besoin de ce pouvoir car c’est tout ce qu’elle a.

Plus tard, Marie, François et Catherine parlent des plans d’Henri d'envahir l'Angleterre. Leur armée est faible après la bataille de Calais, mais Henri ne retrouve pas la raison. Catherine dit qu'ils doivent faire quelque chose. François sait ce que sa mère doit faire. Il lui propose de l'emmener en voyage de chasse. Il veut une dernière chance pour essayer de parler avec lui. Marie lui dit de le faire rapidement. Catherine demande à Marie si elle pourrait trahir François. Elles doivent penser comme des reines et sauver des milliers de gens d'une guerre. Catherine donnera sa couronne à Marie s’ils tuent Henri. Marie accepte.

Marie et Catherine forment un plan pour tuer Henri. Marie suggère qu'elles peuvent mettre du poison dans sa nourriture. Catherine a déjà essayé. Elles spéculent sur un accident de chasse. Catherine dit qu'elles pourraient le faire pendant la communion à l’église : il n'y aura pas de gardes ou de gouteur. Si elles réussissent Catherine sera veuve et François sera roi. Marie dit « Vive le roi. ». François revient de la chasse. Il est soulagé et convaincu que son père va abandonner ses plans d'invasion. Sa santé mentale va bien. Elle le regarde et il demande ce qu'elle a fait. Il va voir Catherine pour l'arrêter mais Henri est déjà parti à sa messe privée.

Catherine arrive mais Henri a déjoué une tentative d’assassinat différente. Marie demande qui a envoyé l'assassin mais Catherine l’ignore. Elle suppose que le duc de Guise pourrait être derrière tout ça. Il a surement des espions. Elles décident de jouer des deux côtés parce que si Henri meurt, le duc sera aux côtés de François. Le e problème maintenant c'est qu'Henri est en état d'alerte : il est intouchable. Marie dit à François qu'elle a promis d'attendre. Elle lui dit qu'elle est désolée mais qu'elle le ferait à nouveau. François lui dit que quand elle a voulu renoncer à l'Angleterre, il se tenait près d'elle. Elle et Catherine ont essayé de l'épargner et qu'elle faisait la bonne chose pour la France. Il lui demande qui elle devient.

Le lendemain Henri convoque tout le monde dans la cour au milieu de la nuit et les informe qu'il sait que l'un d'eux a voulu le faire tuer. Il retire son épée et tue le Seigneur Bellamy. Marie retrouve François et Catherine pour discuter de leurs options. Il est trop tard pour un assassinat. Ils en viennent à la décision de contacter les généraux que Henri a rejeté, un des hommes pourrait aider à renverser Henri.

Marie, Henri et Catherine assistent au spectacle donné en l’honneur de la victoire de Calais. Cependant, les canons sont tirés avec de vrais boulets à la demande de Henri et un navire est détruit, tuant les 100 hommes à l'intérieur. Ensuite, Catherine dit à Marie que Henri veut annuler leur mariage. Elle a vu la façon dont il a agi à l’égard de Mari au spectacle : Henri veut donner à Marie un héritier lui-même, laissant entendre qu'il serait prêt à tuer François. Marie tente de convaincre son oncle de rejoindre le coup d'Etat et d'aider à renverser Henri. Mais le duc la surprend quand il suggère qu'elle le fasse elle et non François car c’est elle l’avenir en étant Reine de deux nations et prétendantes à une troisième. Plus tard, Marie arrive aux joutes vêtue des couleurs et des armes de l’Angleterre. Le peuple l’acclame.

Après la mort d’Henri, Marie sent qu'une partie d'elle-même est en train de mourir. François et Marie sont d'accord pour être plus honnête. C’est alors que Marie reçoit la lettre de Lola et lui dit que le bébé est le sien. Juste après Catherine et Nostradamus l'informent de l'existence de la peste dans la ville et que le château va être fermé. Marie parvient à voir François avant qu'il ne parte mais il veut toujours aider Lola. Marie ne peut pas s'empêcher de le regarder partir, impuissante, et ferme le château derrière lui.

 

Saison 2

Marie annonce à la cour que la peste noire est de retour en France. Elle leur donne des nouvelles et leur dit qu'ils sont préparés. Avant qu'elle et Catherine soient isolées pour leur sécurité, elle s'arrête avec les filles pour parler de Lola. Elle et Catherine restent dans la salle d'audience, en isolement. Quand la musique commence à jouer, Marie demande ce que cela signifie, Catherine lui dit que quelqu'un est tombé malade. Nostradamus vient parler avec Marie et Catherine, il est volontaire pour aller trouver François. Catherine est contre cela, mais Marie lui ordonne d'être reconnaissant et de garder le silence. Eduard Narcisse vient parler avec elles et dit qu'il veut tuer un ennemi. Il demande à Marie de le mettre dans une cellule pour être infecté de la peste. Cette demande rend Marie très en colère. Il commence à expliquer comment il contrôle le grain qui entre dans la cour.  Catherine tente d'expliquer à Marie que c'est la seule façon de faire fonctionner la cour. Elle dit à Marie que son poste vient de sa naissance, mais son pouvoir vient des nobles. Qu'en échange ils fournissent aux nobles des privilèges spéciaux. Marie dit qu'elles pourraient tout simplement punir Eduard et réclamer son grain. Elle dit à Marie que ça se finira par une révolte.

Eduard revient voir les deux femmes et leur dit que les choses sont devenues encore plus difficile maintenant. Pierre et toute sa famille se sont isolés dans leurs quartiers. Il dit à Marie qu'il va lui donner une chance de reconsidérer son offre et de de regarder à l'extérieur pour voir que les villageois brûlent les maisons des personnes infectées. Ils ont détruit les exploitations de céréales et Marie pourrait causer une famine. Catherine tente de convaincre Marie de tuer la famille de Pierre avec le poison. Peu de temps après, Nostradamus revient du village pour donner à Marie et Catherine des nouvelles de François. Catherine dit à Marie que lorsque François reviendra, il va la remercier d'avoir sauvé le royaume. Plus tard cette nuit-là, Marie va rendre visite à Catherine qui est visiblement malade. Elle dit à Marie qu'elle ne voulait pas devenir la personne qu'elle est ; une reine mal aimée par son roi, elle dit à Marie de ne pas laisser Lola venir entre elle et François. Quand elle sort de la pièce, elle demande à Nostradamus combien de temps les symptômes dureront. Le lendemain, Marie marche vers Eduard. Elle le fait arrêter pour assassinat parce ce qu’a famille Valent et Yvette Castleroy ont été tué. Elle l’enferme dans les catacombes où les malades sont gardés afin qu'il meurt de la peste.

Marie est ravie de voir que François a survécu à la peste. Elle demande hésitante à Lola comment va l’enfant, elle lui dit qu'elle a un fils. Elle est présentée à Louis qu'elle merci pour avoir amené en toute sécurité François à la maison. Peu après, elle et François se retirent dans leurs chambres et couchent ensemble. François soulève la question de son enfant bâtard, Marie le supplie de ne pas reconnaitre son fils officiellement. Plus tard ce jour-là, elle et Nostradamus se promènent, et ils parlent du fait qu'il l'a aidé à tuer Eduard Narcisse.

Marie et François sont bientôt pressés par Narcisse, il veut se venger de la mort d'Eduard en tuant Nostradamus. Elle avoue à François qu'elle a forcé à mettre Eduard dans la salle des malades. Elle raconte que c'était son erreur et qu'elle va réparer tout ça. Elle va voir Narcisse et avoue ses crimes et les raisons pour lesquelles elle les a commis. Il dit alors à Marie que Nostradamus sera écartelé, ce à quoi Marie proteste. Elle va à l'extérieur avec François pour discuter de leurs options. Lorsque François lui dit qu'elle était indifférente à tuer Eduard, elle se lève et lui dit qu'il est parti et l'a laissé seule gouverner un royaume criblé par la peste. Elle essaie de le convaincre de ne pas se plier aux nobles et à défendre la justice. Ils décident alors de trouver la preuve que Narcisse voulait Valent mort. Pour ce faire, elle va dans la chambre de Lord Valent, quand elle est interrompue par Lola. Elles discutent de leur situation délicate. Tout en parlant, Marie trouve une lettre de Seigneur Valent qu’elle cherchait ; il voulait désespérément une audience avec le roi avant de mourir. Elle demande à Lola de savoir tout ce qu'elle peut sur les derniers jours de Lord Valent.

Lorsque Sébastian revient à la cour, il dit à Marie et François que de nombreuses personnes utilisent la peste pour couvrir leurs crimes. Il leur dit encore que le cardinal Morisini a été retrouvé assassiné dans une ruelle. Lola se joint à la conversation pour dire à Marie que Valent a fait une confession à un prêtre nommé le Père Lucien peu avant sa mort. Elle va parler avec lui pour lui demander s'il peut lui dire ce que lui a dit Valent. Il lui dit que Lord Valent et Narcisse ont travaillé ensemble pour collecter de l'argent pour le Vatican, mais ils l'ont gardé. Cardinal Morisini a appris cela, de sorte qu'ils l'ont tué. Valent a commencé à ressentir des remords et c'est pour ça que Narcisse l'a tué. Marie en entendant cela, le supplie de témoigner cependant, car c'était une confession, il ne peut pas témoigner. Le lendemain, quand ils sont sur le point de tuer Nostradamus, Marie l’arrête et parle à Narcisse de la lettre qu'elle a trouvé de Valent confessant tous leurs crimes. Elle est interrompue par François qui lui montre qu'il a les lettres. François se joint à elle par la suite et fait l'éloge de sa performance devant Narcisse. Elle voit Nostradamus partir de la cour. Elle appelle ensuite François et lui dit qu'il doit reconnaitre son fils et lui donner son nom.

Catherine prévoit un banquet pour 1200 personnes et un grand défilé militaire avec de nouveaux uniformes. C'est pour le couronnement de François, mais il n'aime pas ces dépenses. Marie dit que c'est honteux et grotesque. Catherine dit que les gens de toutes les nations ne doivent pas croire qu'ils sont pauvres et faibles. François dit à Marie qu'il sait qu'elle a besoin de prendre du recul jusqu'à ce qu'ils obtiennent le grain de Narcisse. François dit qu'il négocie également avec Ducasse pour obtenir des céréales. François dit que si les nobles voient qu'elle lui obéit, ils le feront aussi. Un homme sort de sa tente et appelle au calme afin qu'il puisse entendre les esprits lui parler. François semble inconfortable et Marie demande s'il est ivre. Il dit non et va parler à Lord Ducasse à propos des grains. Greer et Marie voient Louis et il leur présente sa nouvelle amie. Marie pense qu'il pourrait faire un bon match avec Lola. Marie voit François et lui demande s'il aura enfin du grain. Narcisse marche vers eux et François l'interroge sur le grain. Narcisse dit qu'ils ne peuvent pas récolter à cause des séquelles de la peste. François dit que la France est affamée et demande une date de livraison. Marie dit à François de prendre les terres de Narcisse. Elle dit qu'ils ne peuvent pas attendre beaucoup plus longtemps. On voit un homme en train de fuir, cependant il est tué et Condé vérifie dans son panier, il avait juste du poulet et un peu de pain.

Au bal, Marie et François voient Ducasse, sa femme, Monique, et leur fils, Guy. François s'interroge sur le grain et il dit qu'il est prêt à être expédié. Il dit que Narcisse fait en sorte qu'aucun noble ne donne du grain au roi. François dit qu'il va le protéger. M. Shuler vient voir Marie et lui demande de libérer un prisonnier allemand et dit qu'il va donner du grain. Marie en parle à François.  Plus tard, Marie et François découvrent que Ducasse a changé d'avis. Marie lui dit qu'elle a libéré les prisonniers. François est en colère car il dit que les nobles ne le respecteront pas si sa femme ne le fait pas elle-même. Elle propose de l'aider, mais il ne veut plus de son aide.

Le lendemain, le duc allemand va les voir. Shuler dit que les prisonniers allemands sont absents. Il dit qu'ils ont été déplacés deux jours avant. Shuler montre les instruments de torture. Sébastien lui rappelle qu'il parle au roi de France et Shuler dit qu'il va trouver les prisonniers lui-même. Sébastien appelle les gardes et ils entourent les Allemands. François pense que c'est la faute de Marie et dit ce qu'elle a suscité toute la haine. Il dit qu'il a passé une heure à arrondir les angles avec les Allemands. Marie dit qu'il est temps de résoudre ce problème et dit qu'ils ont besoin de trouver les prisonniers. Marie, avec des gardes vont dans une taverne. On lui dit que Louis les a pris. Louis dit que le bateau pris par les Allemands était composé de son amour. Elle lui dit d'amener les prisonniers vers le château. Elle dit que le pays passe avant l'amour. Plus tard, Marie et François sont sur le balcon, il lui montre que les prisonniers sont revenus. Louis s'incline devant eux. Marie dit qu'ils n'ont plus besoin de Narcisse.

François appelle Narcisse qui dit que c'est un grand jour. Marie lui dit que les prisonniers protestants ont été trouvés et négociés pour le grain. Marie lui dit de ne pas faire la leçon à son mari sur la trahison car il a trahi la promesse de livrer du grain. Il demande si Marie parle pour le roi et François dit qu'elle est sa reine. Il lui dit qu'il aura besoin d'un ami bientôt. Narcisse s’incline devant eux, les appels majestés et dit que le grain arrivera aujourd'hui. François et Marie sont heureux. Marie rencontre Louis et le remercie. Il dit qu'il voulait être un meilleur homme. Elle dit que dans le cadre de leur nouvelle entente avec les Allemands, Lady Doutzen sera de retour chez elle. Il la remercie et elle dit qu'il devrait remercier François, car il a négocié. Il dit qu'elle ne revient pas à lui, mais vers son mari. Il dit qu'elle a des enfants. Il dit qu'elle va découvrir ce lien quand elle et François auront des enfants. François dit à Marie qu'il a eu tort de demander à Marie de prendre du recul. Il dit qu'ils sont mieux ensemble.

Marie, François, Catherine, et Lola conversent dans la salle de bal car c'est le baptême du fils de François. Marie demande qui Lola a choisi comme marraine, ils n'ont pas encore choisi.  Marie suit Lola. Après avoir discutées ensemble de la situation, Marie décide de la libérer d'être une de ses dames d'honneur. Plus tard ce jour-là, elle commence à se remémorer leur temps ensemble avec François, dans le château quand ils étaient jeunes, avant d'annoncer à François qu'elle est enceinte. Les deux s'embrassent dans un moment de bonheur. Catherine vient ensuite vers eux pour célébrer le fait que Marie est enfin enceinte. Elle annonce ensuite les nouvelles à Greer, Kenna, et Lola.

Marie et François sont ensuite approchés par Lola qui relaie ses préoccupations au sujet du mariage de Estelle et Narcisse. Lorsque les préoccupations de Lola sur Estelle commencent à sonner un peu comme des préoccupations pour elle-même, Marie demande aimablement à François de les laisser seules. Marie lui dit qu'elle comprend ses préoccupations. Lola répond en lui disant qu'elle et les autres femmes faisaient tout leur possible pour l'aider. Ce qu'elle craint c'est que le bonheur de Marie ait affecté sa capacité à faire preuve de compassion. Marie d'un ton irrité dit à Lola qu'elle a eu de la compassion pour elle, Lola tourne le dos à Marie. Toujours dans un état de colère, elle dit à Lola qu'il serait préférable pour elle d'être logée ailleurs. Plus tard cette nuit-là au banquet avant le baptême, elle regarde Lola. François a appris qu'elles s'étaient disputées. Elle rejoint Condé pour discuter de la question de Narcisse et son éventuelle brutalité envers ses ex-épouses. Ils sont interrompus par Catherine qui demande à Louis de danser avec Greer. Elle va voir Narcisse, pour l'interroger sur son mariage avec Estelle. Dans ses efforts pour libérer Estelle du mariage, Marie tente de pousser Narcisse à l'annuler car ils n'ont pas encore de consommé le mariage. Tout en parlant, ils sont interrompus par un homme qui apporte des nouvelles, Estelle a disparu et un garde a été poignardé. Marie va trouver Lola, elle la trouve en train d'aider Estelle. Après avoir discutée avec Lola, elle s’engage à la faire fuir de la cour. Juste après, elle fait monter Estelle dans une carriole, l'un des gardes de Narcisse pose des questions sur qui est à l'intérieur. Marie délivre une menace directe pour l'homme. Quand elle et Lola reviennent à l’intérieur, elle lui demande pourquoi elle a aidé Estelle. Elle répond à Lola qu'elle était en danger et est son amie. Elle demande à Lola de cesser de se sentir coupable et de rester avec les gens qu'elle aime. Marie sera la marraine de son fils.

Pendant le baptême, Marie commence à ressentir de la douleur. Elle dit à François que tout va bien, elle a juste oublié le cadeau pour le bébé dans sa chambre. Louis demande à Marie ce qui ne va pas et elle lui demande de l’aider. Il souligne qu'il y a du sang qui coule sur sa jambe, à laquelle elle répond qu'elle perd son enfant. Elle le supplie de ne pas le dire. Parce qu'elle veut le dire à François elle-même et ne veut pas interrompre le baptême. Au baptême de Jean Philipe, Marie tient le bébé alors que le prêtre marque une croix sur le front du bébé. Plus tard, elle dit à François qu'elle a perdu le bébé. François la réconforte alors qu'elle laisse ses émotions prendre le dessus. Plus tard cette nuit-là, ils se souviennent encore de leur enfance. Il ouvre les fenêtres pour voir des lanternes flottantes dans le ciel. Il la tient dans ses bras alors qu’elle pleure.

Marie demande à François où il était. Il lui dit qu'il ne voulait pas lui dire qu'il était allé voir son fils parce que c'est un sujet sensible, Marie lui dit qu'elle n'est pas une poupée de porcelaine. Ils sont sur le point de s'embrasser, ils sont interrompus par Sébastian et Leith. Il y'a eu une attaque lors d'une messe protestante. Plus tard, elle et ses dames se promènent dans la salle de bal en préparation pour le mariage de Greer. Lorsque Greer lui demande comment elle se sent, elle répond que son mariage est une distraction bienvenue. Elle va trouver François pour lui dire qu'il est demandé dans la salle du trône pour en savoir plus à propos de l'attaque. Il demande à Marie d'y aller pour lui. Marie remarque Condé regardant sensiblement en détresse et quand elle lui demande ce qui ne va pas, il lui répond que le garçon qui a été tué dans l'attaque, était son neveu. Elle retrouve Condé pour lui dire que François ne libérera pas les hommes qui ont tué son neveu. Il commence à expliquer comment cela aurait pu être une attaque planifiée sur sa famille. Il lui montre la marque sur son épaule. Ils continuent à discuter des tensions entre catholiques et protestants.

Elle accompagne plus tard, Louis quand il interroge les hommes qui ont tué son neveu. Marie obtient de l'un d'eux ce qu'ils ont fait exactement. Plus tard cette nuit-là, Marie trouve François pour discuter à nouveau de la question de la religion et des attaques. Ils décident d'avoir une justice neutre pour les crimes et les hommes catholiques seront pendus. Cependant, le lendemain, François a décidé de libérer les hommes. Les deux se disputent. Marie lui dit qu'elle pensait qu'ils gouverneraient ensemble. Il lui dit qu'il ne peut pas toujours être son mari. Marie sait que quelque chose ne va pas. Elle se dirige ensuite vers la salle de bal, pour assister au mariage de Greer et Lord Castleroy. Plus tard, après les festivités, elle se retire dans ses appartements, elle tente à nouveau de comprendre pourquoi François la libéré les meurtriers. Marie lui demande s'il est inquiet du fait qu'elle ne peut pas avoir d'enfant. Il lui dit que oui, il veut des héritiers et son échec le déçoit. Marie a le cœur brisé.

 Marie saute sur l'occasion de sortir du château quand elle entend que Catherine prend une carriole. Catherine affirme que faire une apparition à un tel événement est toujours une bonne idée. Cependant, une fois à l’intérieur, Marie se rend vite compte qu'elles ne vont pas dans la bonne direction. Apparemment, Catherine va donner un discours remerciant un village. Leur promenade en calèche est interrompue par une attaque, Catherine révèle un de ses nombreux secrets pour survivre à la vie royale : Toujours avoir une trappe. Marie et Catherine s'échappent rapidement et retire leurs bijoux afin de ressembler à des roturières. Elles arrivent vers un village. Une fois-là, Catherine tente de tromper un homme pour avoir un dîner. Marie dit à l'homme qu'elle et sa « mère » sont prêtes à travailler pour de la nourriture et dormir.  Lorsque Catherine demande à Marie pourquoi elle voulait venir avec elle, Marie parle de ces problèmes de fertilité. Cependant, Catherine pense que le plus gros problème de Marie est ses « attentes romantiques folles » pour son mariage. Catherine lui conseille de renoncer à son rêve et d'accepter la distance entre elle et François.

Catherine et Marie font la connaissance d'une fausse Marie et d'un faux François, qui font de leur mieux pour écorner la réputation des roi et reine. Marie, et, Catherine essaye de convaincre la fausse Marie d'arrêter ce qu'elle fait. Un faux garde appelé Griffon apparaît et prend Marie, Catherine, et cette femme. Marie et Catherine découvrent ses véritables intentions et heureusement elle a son poignard sur elle. Gifford révèle qu'il a été payé par Elizabeth. Il s'avère que Elizabeth n'est pas heureuse de la décision de Marie de prétendre au trône d’Angleterre. Peu de temps après, la femme poignarde Gifford. Il lui casse son cou, et Marie le frappe au visage en écrasant son crâne.

François et ses hommes arrivent. Retour au château, Il essaie de lui parler, mais elle est fatiguée. Peu de temps après, François dit qu'il a eu peur de perdre Marie. Il dit qu'il ne peut pas vivre éloigné d'elle. Elle lui dit qu'elle va rester à ses côtés, peu importe ce qui se passe. Il lui dit qu'il ne la quittera jamais ou ne la trahira jamais. Elle dit que le manque d'honnêteté est une trahison mais il dit qu'il va résoudre ce problème. Elle dit qu'elle le croit et il lui demande ce que cela signifie.  Il la prend dans ses bras. Elle a l'air triste parce qu'il n'est toujours pas honnête avec elle.

Marie prend le petit déjeuner avec Kenna et Lola. François arrive et s'assoit à l'autre bout de la table. Narcisse arrive et parle d'un édit qu'il veut que François signe, tous les résidents doivent se présenter et indiquer leur religion. Marie dit que ça va provoquer une effusion de sang dans les rues. Narcisse affirme que le protestantisme commence avec les roturiers et avant de se propager aux nobles. Sébastien les interrompt et dit que Claude est arrivée. Marie est surprise par la petite sœur de François.

Marie voit Greer. Elle a une coupure sur son poignet et elle dit qu'ils voyageaient à Orléans quand ils ont été attaqués et volés. Elle supplie Marie de n'en parler à personne. Marie lui demande de lui dire la vérité. Ils ont été attaqués à Orléans parce que Castleroy n'a pas été à l'église. Marie lui demande si elle a épousé un protestant et Greer dit oui, mais qu'elle n'est pas convertie. Marie lui parle de l'édit des nobles. Greer est choquée et dit qu'ils vont être persécutés. Marie dit qu'elle va essayer de convaincre François de ne pas signer. Marie va à François pour parler de l'édit. Elle lui dit de prendre position. François dit qu'il n'a pas le choix. Il dit qu'il est le roi catholique d'une nation catholique et dit qu'il doit prendre cela en considération. Elle lui dit que l'édit est une mauvaise idée. Il dit qu'il y a des limites à ce qu'il peut faire en tant que roi. Il demande d'être patiente. Elle accepte. Cependant, elle va voir Louis et lui dit qu'elle a besoin de son aide. Elle lui parle de l'édit et elle dit que les nobles sont trop forts quand ils sont unis. Louis se demande pourquoi François ne l'écoute pas et lui demande comment il peut aider. Elle dit qu'ils ont besoin de trouver un noble protestant qui s'oppose ouvertement à l'édit. Marie dit il y a d'autres nobles qui se sont convertis. Icelle lui demande de lui apporter un noble protestant en privé pour parler.

Lors de la fête, Louis présente à Marie, un protestant. Marie et Catherine regardent Louis et elle dit qu'il est un prince de sang et les Bourbons étaient des rivaux pour le trône. Elle dit que les princes Bourbon étaient dans la ligné si elle ne pouvait pas faire d'héritier mâle. Marie demande au protestant de sortir de l’ombre.  Il dit qu'il doit y réfléchir. Les feux d'artifice commencent et Louis dit à Marie qu'elle est audacieuse et féroce.

Le lendemain, Narcisse demande à François devant tout le monde de signer l'édit et dit que tous les nobles ont son appui. Cane a trop peur de sorte que Louis intervient, en admettant qu'il est protestant. Il dit qu'il se tient là pour leur dire que les protestants de France ne sont pas des ennemis. Ensuite, les autres hommes se joignent à lui. Marie dit à Louis, qu'il a été très courageux et il dit qu'il l'a fait pour elle. Marie va voir François. Il lui dit qu'il sait qu'elle a eu un coup de main et elle dit qu'elle voulait lui donner la chance de faire la bonne chose. Marie va voir Greer, elle lui dit que François a signé l'édit. Elle va trouver François et se dispute avec lui. Il dit qu'il a réalisé qu'il avait besoin du soutien de la noblesse. Elle lui dit que c'est un menteur et un lâche. Il essaie de lui dire qu'il l'a fait pour elle. Elle dit qu'elle attend l'homme qu'elle aimait, qu’il revienne, mais cet homme est mort. Il lui dit, que si c'est ce qu'elle pense, elle devrait retourner en Ecosse.

Marie dénonce François au cardinal Vasari et le blâme d'avoir ratifié l’édit ; il a écrit une lettre au pape demandant que les inquisiteurs soient enlevés. François suggère une fois de plus qu'elle parte en Ecosse. Marie lui dit alors qu'elle a renoncé mais pas à la France. Plus tard, Marie et François voient Louis qui leur dit que le ministre veut reconstruire l'église protestante. Marie encourage à accorder la demande et dit qu'elle pourrait impliquer une certaine protection. François donne au ministre la permission et dit que c'est tout ce qu'il peut faire. Le ministre dit que ce n'est pas suffisant. Il dit qu'ils sont chassés par le Vatican. François n’aime pas être menacé. Il dit qu'il va obtenir la vérité sur l'endroit où les armes et explosifs sont cachés. L'homme est emmené et Louis s'excuse et dit qu'il ne savait pas que l'homme était un fanatique.

Marie dit qu'elle ne sait pas ce qui est le plus difficile, prétendre qu'il n'y a pas eu d'attaque ou que leur mariage va bien. Louis se montre et dit que l'attaque est l'œuvre de quelques radicaux sociaux et dit que les dirigeants protestants ne veulent pas cela. François va dans le donjon parler au ministre. Marie marche avec Louis et lui demande pourquoi les protestants ont envoyé leur ministre pour être torturé et tué. Louis dit que les gens ne savent pas à propos de sa menace, s’ils le tuent, il sera un martyr.  Le ministre dit qu'il a mis la bombe. François exige les noms des conspirateurs. Marie arrive et lui dit d'arrêter. Il lui dit qu'ils ne peuvent pas faire de cet homme un martyr. François dit à Marie, qu'il n'a jamais voulu tout cela et espère qu'elle le sait. Sébastien retourne au château pour leur dire ce qui s'est passé, quand ils entendent dans le centre-ville que le ministre a été crucifié la tête en bas. Les paysans et les villageois croient que c'est la couronne qui a tué le ministre. Les protestants rebelles en ont fait un martyr.

Marie vient avec l'idée que Condé devrait épouser Claude et propose l'idée à François. Le mariage envoyer un message à propos de l'acceptation des protestants. Elle dit que cela illustrerait la tolérance, mais il dit que les nobles s'élèveraient contre eux. Elle dit que ce ne serait donner aux protestants aucun pouvoir réel. Plus tard, François dit à Marie ensuite qu'il veut bien ce mariage. Elle informe Condé. Il accepte hésitant puis elle rencontre Claude. Catherine se montre et dit qu’un protestant ou un Bourbon ne sera dans sa famille. Claude refuse le mariage et Catherine dit que c'est un miracle, elles peuvent s'entendre à ce sujet. Marie dit que si le roi veut, il peut les obliger. Claude sort fâchée et Catherine dit qu'elle a besoin que Claude parte loin de la cour. Elle menace Marie de ne pas jouer avec l'avenir de Claude.

Cette nuit-là, Condé demande à Marie s'ils doivent attendre François pour annoncer les fiançailles. Elle dit non. Elle dit que les meilleurs mariages sont fondés sur la certitude et la foi en l'autre. Marie frappe dans ses mains pour attirer l'attention. Elle dit qu'avec la bénédiction du roi, elle annonce le mariage de la sœur bien-aimée de François, Claude, et de son bon ami, Louis Condé. Plus tard, Gérard et d'autres gardes détiennent Marie en otage, menaçant de la tuer. Elle est violée par Gérard. Marie parvient à s’échapper et voit Catherine dans le couloir. Catherine emmène Marie dans sa chambre. Marie lui dit qu'ils sont venus pour François et l'ont attaquée. Catherine réalise que Marie a été violée. Marie pleure et s'effondre sur le sol. Catherine dit qu'elle est en sécurité et dit qu'elle est en vie et va survivre. Elle dit qu'elle le sait parce qu'elle a survécu aussi. Catherine dit que personne ne peut prendre sa fierté. Elle dit à Marie qu'elle va se changer. Catherine dit qu'ils ont essayé de diminuer le roi en dégradant une reine, mais ils ne réussiront pas parce que personne ne le saura jamais. Catherine dit qu'elle va sortir avec fierté et ignorer ce qui est arrivé. Catherine dit qu'elle doit agir maintenant pour s’assurer de ne pas être considérée comme une victime. Elle dit à Marie de ne pas les laisser gagner. Elle dit à Marie de lui faire confiance. Elle lui tend la main et Marie lui prend la main.

Marie entre dans la salle du trône avec Catherine. Marie leur dit qu'elle et François vont bien. Elle retient ses larmes et Catherine se tient là pour la rassurer.  François arrive et Catherine lui dit de donner du temps et de l'espace à Marie. François dit qu'il a entendu qu'elle allait bien mais Marie lui dit que c'était un mensonge. Elle lui révèle qu'elle a été violée. Il essaie de venir vers elle, mais elle lui dit de ne pas venir plus près. Il dit qu'il l'aime et c’est de sa faute. Elle dit qu'elle sait qu'il faisait tout son possible pour redresser les choses, mais elle ne veut pas en parler. Elle lui dit de retrouver et de tuer les hommes qui lui ont fait cela.

Marie passe son temps à la recherche de ses agresseurs. Après que François promette de chasser les hommes qui l'ont blessé, il révèle la vérité sur le pourquoi il a fait les choix qu'il a fait. Il lui dit qu'il a été victime d'un chantage par Narcisse.  François dit qu'elle devait être en mesure de nier toute implication et a continué à penser qu'il allait trouver un moyen de s'en sortir. Marie révèle à Kenna, Greer et Lola qu'elle a été violée et elle rejoint Condé pour trouver ses attaquants. Ils finissent par les trouver et Condé tue la plupart des hommes tandis que Marie confronte l'homme qui l'a violée. Elle lui dit qu'elle va se rappeler pour des centaines d'années, alors qu'il sera mort et oublié. Il dit que Dieu lui accordera la pitié et elle lui met le feu. Le lendemain, Marie dit à François que ses assaillants sont morts. Elle pleure, il est assis à côté d'elle et elle lui dit qu'ils ne peuvent pas être ensemble. Elle dit qu'elle ne peut pas changer les faits qu'elle lui reproche. Elle dit qu'elle sait qu'il est irrationnel, mais son viol est comme lié à lui et eux. François dit qu'il essayait de sauver sa vie et demande comment changer les choses. Elle dit qu'ils ont besoin de mener des vies séparées à partir de maintenant et qu'elle sera sa femme que de nom. Il refuse et dit qu'il ne veut pas vivre comme ses parents. Il lui dit qu'il l'aime et sait qu'elle l'aime.

Marie continue à passer du temps loin de François. Quand il lui apporte du bois de chauffage, elle veut juste qu'il la laisse seule. Elle veut sortir et visiter leur château. Quand elle entend du cardinal que Condé porte une marque, elle demande à Greer et Leith d'aider Condé, à s'échapper. Marie, Greer, Leith, et Condé arrivent chez le frère de Condé, Antoine. Le Roi Antoine les accueille et parle à Marie, elle devrait rester pour la nuit, et assister à sa fête. Quand les choses commencent à devenir trop sexuelle à la fête, Marie et Greer partent.

Greer suppose que Marie est bouleversée par la fête mais elle ne supporte pas même un simple toucher d'un homme courtois. Greer promet qu'elle va récupérer. Marie se sent comme une somnambule et pleure quand Greer la prend dans ses bras. Lorsque Marie se prépare à partir au château, Condé vient lui dire au revoir. Il essaie de lui parler de son retour en France, des décisions de son mari qui l'ont mis en danger. Elle se dispute avec lui. Condé lui laisse une lettre. Les gardes du Cardinal arrivent à la succession du roi Antoine, pour Condé. Marie décide qu'ils doivent brûler la marque des Cavaliers Noirs afin de créer suffisamment de doutes pour que Condé ne se fasse pas arrêter. Leith chauffe l'épée, tandis que les gardes sont à la porte. Leith brûle la marque, Marie attrape la main de Condé et offre un confort pendant qu'il hurle. Marie et Greer retournent à la cour, Marie dit à Greer qu'elle était capable de toucher quelqu'un et de se connecter. Enfin de retour au château, Marie va chercher François, elle le trouve endormi sur un lit, avec son fils et Lola. Elle a l'air profondément blessée.

Marie est confrontée par François sur le pourquoi elle l'évite. Elle lui dit qu'elle l'a vu, quand il dormait avec Lola et leur bébé. Elle dit qu'il n'a pas besoin d'expliquer, mais ça lui fait encore mal. Elle repousse également son toucher, lui disant qu'elle est toujours anxieuse d'être près de tout homme. Marie reçoit un rapport qu'un homme interrogé dans les donjons est identifié comme Castleroy, l’une des personnes qui a attaqué le château. Quand Marie interroge Greer, elle nie avoir un lien entre Castleroy et ces hommes. Lorsque Condé arrive, il envisage de refuser les domaines qui sont offerts aux seigneurs protestants. Elle pose sa main sur son bras pour le retenir, François le voit de loin. Plus tard, alors que François et Condé ont un duel, Kenna se rend compte que les hommes se battent pour Marie. François remporte le duel et Condé continue à essayer d'aller après lui, tandis que Marie et les gardes arrêtent Condé.  Condé a des sentiments pour Marie et elle lui demande si elle pense qu'elle a encouragé Condé, mais elle peut à peine supporter le contact de tout homme, même son propre mari. Il lui dit que s'ils produisent un héritier, il ne peut y avoir aucun doute sur la paternité. Marie sait que sa tête serait coupée. Marie demande à Lola de se proposer pour se marier à Condé. Pendant la fête, un garde arrive avec le grand livre des Castleroy, affirmant qu'il contient la preuve de sa culpabilité. Marie va voir Greer dans les donjons. Marie épargne la vie de Greer mais la chasse de la cour. François va voir Marie et elle est triste d'avoir perdu Greer. Il lui demande s’il peut rester avec elle, dormir sur le canapé pendant qu'elle dort.

François suggère à Marie qu'ils partent loin dans un château dans la vallée de Lore. Marie pense qu'ils peuvent se permettre de donner un peu d'argent à Navarre mais Catherine est en désaccord. Catherine et François croient que les Bourbons ont toujours essayé de poursuivre leur revendication sur le trône. Plus tard, Marie entend Catherine hurlant et court pour trouver Catherine hallucinant. Catherine croit que sa vision est la preuve de la vérité de la prophétie de Nostradamus. Pendant la nuit, Marie dort avec François. Elle lui dit qu'il peut dormir sur son lit, juste dormir. Marie commence à avoir des flashbacks terribles de la respiration d'un homme à côté d'elle dans le lit. François lui dit que c'est un cauchemar. François la tient dans ses bras.

Le lendemain, Marie danse avec François à la Fête de l'hiver. Lola observe Condé et Marie semble plus heureuse. Narcisse traîne François et Marie pour leur dire que la Navarre est pauvre et a besoin d'aide avec leurs réfugiés protestants, mais que de l'aide a déjà été offerte par l'Angleterre. Les rumeurs sont que les troupes anglaises arriveront pour aider Navarre. Marie et François essaient de faire face à l'idée des troupes anglaises près de la frontière de la France. Marie demande à Condé d'espionner son frère et il se met en colère, surtout qu'il pense qu’elle profite de ses sentiments. Plus tard, Marie se demande ce qu'ils peuvent faire pour convaincre Elizabeth qu'elle n'est pas une menace pour elle. François dit qu'il n'y a pas de solution. Elle lui dit qu'elle veut qu'il soit libre. Il ne veut pas. Elle lui dit qu'elle le fait parce qu'elle l'aime et qu'ils ne peuvent pas être heureux.

Tout le monde fait de la luge, Marie voit Lola et Condé partager un moment et commence à regarder un peu jalouse. Condé demande la permission de Marie d'emmener Lola, afin qu'il puisse apprendre à la connaître un peu mieux et Marie lui permet. Retour au château, elle retrouve son oncle, Christian de Guise. Il est devenu le magistrat du roi. Il avertit Marie que les frères Bourbon sont une menace pour le trône. François demande à Marie de convaincre Condé de dîner afin de savoir s'il est coupable de l'empoisonnement d'Henri. Marie fait rester Condé de rester. François se rend compte qu'elle avance avec. Avant qu'ils puissent continuer leur conversation, Sébastien arrive et les informe que le valet de chambre, a été tué dans la région de Condé peu après avoir quitté la cour. François pense qu'ils doivent affronter directement les frères Bourbon, et si la culpabilité de Condé est révélée, il va falloir le décapiter.

Pendant le dîner, Condé est en colère contre les accusations portées vers lui et il est révélé que l'oncle de Marie était celui qui a empoisonné Henri. Marie va voir Condé pour lui présenter des excuses, mais il est en colère contre elle. Le lendemain, Marie écrit une lettre à sa mère, pour l'informer du sort du duc. François suggère qu'ils peuvent encore sauver le mariage entre Condé et Lola, mais Marie pense qu'ils devraient prendre du recul au lieu d'essayer de forcer les cœurs des autres. François dit qu'il ne peut pas passer à une autre, parce que son cœur est fermé. Marie cherche Condé sur son balcon et lui dit qu'elle ne trahirait jamais François. Elle n'a rien à offrir à Condé.

Marie est réunie avec sa mère, elle est l'objet de pressions pour concevoir un héritier avant Elizabeth. Marie avoue à François que sa mère a raison sur les besoins de produire un héritier. Il pense qu'il est trop tôt. Pendant la nuit, François est escorté au cabinet de Marie et elle lui dit qu'elle est sûre, de faire le premier pas. Après quelques baisers dans le lit, François se détache et Marie lui dit que l'héritier doit être conçue pour garantir sa place. Il veut savoir si elle a des sentiments pour Condé. Il lui interdit d'être avec Condé. Plus tard, Marie dit à sa mère, il n'y aura pas d'héritier, parce qu'elle a été violée et c'est le pourquoi elle et François ne partagent plus une chambre. Sa mère est loin d’être sympathique. Marie lui dit qu'elle réalise maintenant qu'elle est seule.

Dehors, Marie voit Condé et il sait que François est supposé être avec elle. Marie avoue que le plan a été un échec. Il lui dit d'être patient avec elle-même. Elle lui dit de ne pas avoir d'espoir à ce sujet, parce que François leur a interdit d'être ensemble. Elle découvre de Condé que sa mère a droguée Lola. Le lendemain, Marie confronte sa mère qui avoue et révèle qu'elle est en train de mourir. Marie veut qu'elle reste au château, mais sa mère insiste pour retourner en Ecosse. Marie lui dit de ne pas s'inquiéter car elle ne laissera personne prendre son pays. À la fin de l'épisode, Marie dit à Condé qu'elle veut être avec lui et aimerait qu'il vienne en Ecosse avec elle.

Marie continue d'être avec Condé et tente de s'éloigner de François. Ce dernier permet à Marie d'être avec Condé si cela finit par la guérir.

Marie découvre la trahison de Condé : il courtise Elizabeth. Avec les conseils de Lola, elle lui pardonne et dort avec lui.

Marie entend parler de l'effondrement de François. Catherine déchaîne sa fureur sur Marie. Catherine croit que la prophétie de Nostradamus revient en jeu et dit à Marie qu'elle n'a jamais pensé qu'elle tuerait François en brisant son cœur car il a entendu qu'elle voulait partir avec Condé en Ecosse. Marie tente de faire face aux nobles. Marie veut utiliser des troupes pour sauver l'Ecosse mais Lola et Condé la convainc qu'il est nécessaire de sauver leur maison et leurs familles, mais aussi de sauver sa couronne. Condé lui rappelle, que si quelque chose devait arriver à François, elle perdrait son trône français. Catherine lui dit que l'Ecosse est perdu e. Catherine sait que Marie a le pouvoir mais fera tout l'arrêter.

Marie entend que Narcisse a une armée privée et lui ordonne de l'envoyer. Plus tard, Marie exige que Narcisse soit envoyé aux donjons pour défiance de l'armée de Renaude. Elle avoue à François inconscient qu'elle a envoyé des forces françaises en Ecosse. Elle pleure et le supplie de vivre, il se réveille. Le lendemain, François a pris sa décision d'envoyer deux-mille hommes vers l'Ecosse.  Marie veut savoir pourquoi il fait cela. François croit fermement en la promesse faite à son pays allier avec le sien, mais il n'a pas l'intention de lui donner quoi que ce soit d'autre, y compris sa confiance. Marie va voir Condé et choisit de ne pas revenir en Ecosse et de rester aux côtés de François. Elle ne peut pas affaiblir François aux yeux de tout le monde.

Marie rencontre Condé dans la forêt et lui dit qu'elle ne peut toujours pas quitter la France et proclame son amour pour lui, elle veut encore poursuivre leur relation. Cependant, plus tard dans l'épisode, Condé trahit Marie en épousant Elizabeth. Après avoir confronté Condé à propos de sa trahison, Marie continue à l’aider. Cependant, après la capture de Condé, François découvre du General Renaude que Marie a essayé d'aider Condé. Condé s'échappe grâce à des hommes d’Elizabeth et maintenant il peut revendiquer le trône, ce qui signifie la fin du règne de Marie et François.

Pendant le siège, Condé tente de commencer une guerre avec François à moins qu'il ne renonce au trône et de nombreuses vies seront épargnées y compris Marie. À la fin de l'épisode, Marie va voir Condé et lui dit qu'elle est enceinte de son enfant.

Le plan de Marie est révélé : Elle reste avec Condé au camp, un chahut commence à l'extérieur. Les hommes de Condé semblent avoir la peste à cause de l'une des prostituées. Condé se rend compte que c'est fait exprès et quand il confronte Marie, elle le poignarde. Elle dit qu'elle n'a jamais voulu lui faire du mal, mais elle a dû l'arrêter.

Plus tard, François dit à Sébastien que Marie lui a donné un paquet pour Greer avant qu'elle ne parte. François insiste et pense qu'il est temps de mener une attaque, même si les hommes de Condé sont toujours plus nombreux. François trouve Marie à côté de Condé. Marie dit que si l'un d'eux allait mourir, ça ne pouvait pas être François. En fin de compte, Marie a choisi François, il est toujours son mari et elle l'a toujours aimé. Retour au château, Marie a un moment avec François et elle dit merci à Greer pour son aide. François a décidé de ne pas exécuter Condé et il lui retourne son frère s'il ne réclame pas le trône.

Marie voit Condé dans les donjons et il se rend compte qu'il ne pouvait pas rivaliser avec François. Elle constate ensuite que Condé l'avait enlevé pour l'utiliser comme moyen de pression contre François mais le plan a échoué et ils pensent qu'il a tué Jean, François change sa décision et veut exécuter Condé immédiatement. Marie va réconforter François et Narcisse arrive, Lola a disparu. Il croit que quelqu'un dans le château avait quelque chose à voir avec l’intrigue.

Plus tard, Marie constate que Condé s'est échappé et que le bourreau et les gardes ont été tués. Narcisse dit à Marie que Lola et Jean sont vivants et indemnes. La mort du bébé était une ruse destinée à accélérer l'exécution de Condé. Marie saute immédiatement à la conclusion que c'est un plan de Catherine. Marie confronte Catherine sur la preuve qu'ils ont de son terrible complot et pourtant elle ne ressent aucun remords. Catherine affirme que Condé a signé son arrêt de mort quand il a eu une liaison avec Marie.  Dans la salle du trône, Marie regarde François qui met en exil sa mère de la Cour française.

Plus tard, Marie fait ses adieux à Kenna, un couple va adopter son bébé. Marie va à la rencontre de François dans ses chambres. Il lui dit qu'il ne pensait pas qu'il serait capable de lui pardonner. Marie affirme qu'elle attendra parce qu'elle l'aime. Elle veut savoir s'ils pouvaient se réengager et s'aimer à nouveau. Ils commencent à s'embrasser et finissent par se retrouver dans le lit. Elle lui dit qu'elle va l'aimer pour le reste de sa vie et elle ne le laissera jamais partir à nouveau.

 

Saison 3

 

Ecrit par maelysmiss 

Photos de Marie Stuart

Cette galerie contient 18 photos

Reign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie StuartReign Marie Stuart Photos de Marie Stuart


Ne manque pas...

Retrouvez désormais tous les EVs de la citadelle dans la rubrique HypnoFanfics!
HypnoFanfics | Parcourez la bibliothèque!

Notre quartier dédié à la série Elite vient d'ouvrir ses portes ! Bonne visite !
Nouveau quartier ! | Elite

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente
Actualités
Giacomo Gianniotti - Grey's Anatomy s17 Diffusion

Giacomo Gianniotti - Grey's Anatomy s17 Diffusion
La saison 17 de la série Grey's Anatomy débute ce jeudi 12 novembre à 21h sur ABC ! Elle commence...

Ben Aldridge - Pennyworth saison 2

Ben Aldridge - Pennyworth saison 2
La chaine Epix a dévoilé la bande annonce de la saison 2 de la série Pennyworth. Elle sera diffusée...

Joyeux anniversaire !

Joyeux anniversaire !
Aujourd'hui Craig Parker (Lord Narcisse) et Ben Aldridg (Antoine de Navarre) fêtent respectivement...

Alexandra Ordolis - Nurses

Alexandra Ordolis - Nurses
La série médicale Nurses dans laquelle joue Alexandra Ordolis (Delphine) a commencé hier soir Warner...

Dream It At Home 5

Dream It At Home 5
Dream It Conventions organise sa 5ème convention en ligne : Dream It At Home 5. Cette convention...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Locksley, Avant-hier à 19:36

Le quartier Elite vient d'ouvrir ses portes ! Bonne inauguration à sabby et Linstead et bonne visite à tous !

sabby, Avant-hier à 19:42

Effectivement les portes de Las Encinas sont désormais ouvertes !!! Entrez avec nous dans l'Elite espagnole

Linstead77, Avant-hier à 19:43

Merci Lock, on vous attend avec impatience sur le quartier, une animation et d'autres petits jeux sont en place !

Emilie1905, Hier à 11:52

Plus que quelques heures pour vous inscrire à l'HypnoGame de ce soir! Alors, équipe Spoiler ou Teaser ?

mnoandco, Hier à 12:41

A Discovery Of Witches aurait besoin d'un coup de baguette magique pour sa "Chasse aux Sorcières !". La reconnaitrez-vous?

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site