VOTE | 178 fans

François II

François II (19 Janvier 1544 - 5 Décembre 1560) était monarque de la maison de Valois-Angoulême. Il a été roi de France de 1559 à 1560. Il a également été roi consort d'Écosse à la suite de son mariage avec Marie, reine d'Ecosse, de 1558 jusqu'à sa mort.

Il monte sur le trône de France à l'âge de quinze ans après la mort accidentelle de son père, Henri II, en 1559. Son court règne a été dominé par les premiers émois des Guerres de Religion et de la perte de la Corse, Toscane , la Savoie, et la quasi-totalité du Piémont en vertu du traité de Cateau-Cambrésis.

Bien que l'âge de la majorité royale ait été fixé à quatorze ans, sa mère, Catherine de Médicis, a confié les rênes du gouvernement aux oncles de sa femme ,la maison des Guise, de fervents partisans de la cause catholique. Ils étaient incapables d'aider les catholiques en Ecosse contre les réformateurs écossais.

François a été remplacé par deux de ses frères, chacun à leur tour, ils ont été également incapables de réduire les tensions entre protestants et catholiques.

Son enfance:

Né onze ans après le mariage de ses parents, François tient son nom de son grand-père, le roi François Ier .François a été élevé au Château de Saint-Germain-en-Laye. Il a été baptisé le 10 Février 1544 à la Chapelle des Trinitaires à Fontainebleau. Ses parrains étaient François Ier , le pape Paul III, et sa grand-tante Marguerite de Navarre. Il est devenu gouverneur du Languedoc en 1546, et Dauphin de France en 1547, lorsque son grand-père François Ier est mort.

Le roi Henri II, son père, a organisé des fiançailles de son fils avec Marie, reine d'Ecosse, dans un accord du 27 Janvier 1548 à Châtillon, lorsque François n'avait que quatre ans. Marie a été couronnée reine d'Ecosse, le 9 Septembre 1543 à l'âge de neuf mois après la mort de son père James V. En plus d'être la reine d'Ecosse, Marie était la petite-fille de Claude de Lorraine, une  influente à la cour de France. Une fois le contrat de mariage officiellement ratifiée, Marie à l'âge de 6 ans a été envoyée en France . Marie était grande pour son âge et éloquente, son fiancé François était anormalement petit et bégayait.

Le 24 Avril 1558, à quatorze ans le Dauphin a épousé la reine d'Ecosse dans une union qui aurait pu faire naître les futurs rois de France et prétendant au trône d'Angleterre par le biais de l'arrière grand-père de Marie, le roi Henri VII d'Angleterre. Jusqu'à sa mort, François a tenu le titre roi consort d'Écosse. Marie et François n'ont pas eu d'enfants au cours de leur mariage, cependant, c'était peut-être due aux maladies de François.

Ses débuts de roi:

Un peu plus d'un an après son mariage, le 10 Juillet 1559, François devint roi à l'âge de quinze ans à la mort de son père Henri II, qui a été tué dans un accident de joute. Le 21 Septembre 1559, François II fut couronné roi à Reims par son oncle Charles de Lorraine. La couronne était si lourde que les nobles devait la maintenir pour lui. La cour s'est ensuite déplacée vers la vallée de la Loire, au Château de Blois. François II a pris le soleil comme emblème et sa devise était Spectanda fides (C'est ainsi que la foi doit être respectée) et Lumen rectis (Lumière pour les justes).

Selon la loi française, François à l'âge de quinze ans était un adulte qui n'avait pas besoin de régent. Mais depuis qu'il était jeune, inexpérimenté, et avec une santé fragile, il a délégué son pouvoir aux oncles de sa femme ,la Maison de Guise: François, le duc de Guise, et Charles de Lorraine. Sa mère, Catherine de Médicis, a accepté cette délégation. Le premier jour de son règne, François II a demandé  à sa mère àde prendre les commandes, mais comme elle était encore en deuil de la perte de son mari, elle l'a dirigé vers la maison des Guise.

Les deux frères aînés de la maison des Guise avaient déjà eu un rôle majeur dans le règne d'Henri II. François de Guise, était l'un des plus célèbres commandants militaires de l'armée royale et le cardinal de Lorraine avait participé aux négociations les plus importantes . Après que le jeune roi monte sur le trône, les deux frères se partagent la garde du royaume:. François est devenu chef de l'armée et  Charles le chef des finances, de la justice, et de la diplomatie

La Maison de Guise a travaillé au détriment de son vieux rival, Anne de Montmorency, connétable de France.Diane de Poitiers, la maîtresse du roi précédent, a également été rejeté à la cour. Son protégé Jean Bertrand a dû abandonner son titre de Garde des Sceaux de la France .

La transition a été décrite comme brutale. Anne de Montmorency reste lié au pouvoir. Dès le lendemain de la mort du roi, il était présent à la réunion du conseil et était au couronnement. Plus tard, il a soutenu la répression de la conjuration d'Amboise, notamment en se rendant au Parlement de Paris pour communiquer les mesures prises par le roi. En Juillet 1560, il revint à la cour et au Conseil. Les Guises sont désormais les nouveaux maîtres de la cour. Le roi leur a accordé de nombreuses faveurs et privilèges, l'un des plus importants étant le titre de Grand Maître de France, un titre jusque-là détenu par le fils du connétable, François de Montmorency.

Son règne:

Le règne de François II a été dominé par la crise religieuse. Sa politique impopulaire et répressive envers le protestantisme a motivé la conjuration d'Amboise, dans lequel certains dirigeants protestants ont tenté un coup d'État contre le roi et la Chambre des Guise. En raison de mécontentement croissant, le gouvernement a tenté une conciliation. Sous l'influence de Catherine de Médicis, il a commencé un dialogue avec les partisans de ce mouvement , tout en restant implacable envers les agitateurs. Jusqu'à la fin de son règne, le royaume de François II a été paralysé par des révoltes locales. Il a réagi en devenant plus autoritaire.
 
Dès le début de leur régence, les Guise font face au mécontentement dans tout le royaume. L'opposition était dirigé par deux princes de sang qui contestaient leur pouvoir et leurs décisions.

Les Guise étaient considérés comme manquant de légitimité. Pour leurs adversaires, ils étaient des étrangers simplement ambitieux . Leur père Claude de Lorraine, était le fils de René II, duc de Lorraine, qui avait la nationalité française par le roi François Ier, son compagnon militaire. La principale critique contre les Guise était qu'ils profitaient de la jeunesse du roi pour exercer un pouvoir arbitraire. Un mouvement d'opposition dirigé par le prince de sang, Antoine de Navarre, roi de Navarre, consistait à contester leur pouvoir. Cependant, Antoine n'a pas réussi à l'emporter contre les Guises .

Les décisions politiques du gouvernement ont également été contestées. Les Guises font face à une situation financière désastreuse. Après des décennies de guerres contre la maison des Habsbourg, la dette publique s'élevait à 48 millions de livres, tandis que le roi n' a que 12 millions de livres annuel. Les Guises mettent en œuvre une politique d'austérité destinée à améliorer la situation financière du pays, mais c'est ce qui a contribué à leur impopularité. Ils ont également retardé à payer les militaires, les fonctionnaires du roi, et les fournisseurs de la cour. Ils ont réduit la taille de l'armée, et de nombreux soldats sont devenus "chômeurs".

Dans la religion, les Guise ont augmenté la répression du protestantisme commencé par le roi Henri II. A  l'automne 1559 ,il a vu une vague de perquisitions, d'arrestations et de confiscations de biens. Le 23 Décembre 1559, le conseiller-secrétaire Anne du Bourg, magistrat au Parlement de Paris, qui avait contesté la répression, est exécuté publiquement à Paris.

Déterminés à arrêter la persécution et à avoir officiellement reconnu le protestantisme, un groupe de nobles planifient de renverser le gouvernement et de donner le pouvoir aux princes du sang, qui ont soutenu la nouvelle religion. Les conspirateurs prévoyaient de prendre  le palais avec l'aide de la garde royale, d'enlever le roi, puis d'éliminer les Guise . Les conspirateurs avaient aussi probablement le soutien secret de Louis, le prince de Condé, le frère cadet ambitieux du roi Antoine de Navarre.

En Février 1560, la cour a reçu plusieurs avertissements au sujet de la conspiration. En raison de cette menace, le conseil royal a décidé, sous l'influence de la reine Catherine de Médicis, de faire quelques concessions. Le 8 Mars 1560, le roi a signé un décret accordant l'amnistie générale aux protestants Mais il était trop tard. la conspiration est déjà en cours. La conspiration mal organisée ,se termine dans un bain de sang. Le 15 Mars Jacques, duc de Nemours, arrête certains conspirateurs. Au cours des jours suivants  les troupes désorientées, en majorité des paysans, ont été arrêtés autour de la forêt d'Amboise. Le roi fut d'abord enclin à la clémence. Il les a libérés et leur a ordonné de retourner dans leurs foyers. Mais le 17 Mars, deux cents hommes ont essayé de prendre la ville, au pied du château. Rapidement repoussé par le duc de Guise, ces rebelles ont été impitoyablement poursuivis. Plus d'une centaine ont été exécutés, certains ont même été pendus sur les remparts du château. Les représailles se sont poursuivis pendant plusieurs semaines, et près de 12 000 personnes sont mortes.

Les Guises ne savaient pas comment gérer le prince Condé. Il est arrivé à la cour pendant le soulèvement et a aidé à défendre le château. Une preuve écrite irréfutable était nécessaire pour l'accuser. Comme il était encore libre, Condé quitté la cour pour rejoindre son frère Antoine, dans le sud-ouest.

L'explosion de violence provoquée par Amboise a fait réaliser à la cour que persécuter les protestants n'était pasla solution . Sous l'influence de Catherine de Médicis et les membres du conseil royal, le gouvernement a tenté d'apaiser les tensions avec une politique de conciliation.
La clémence envers les protestants est devenu leur politique. Leurs réunions publiques étaient toujours interdites, mais le gouvernement a libéré tous les prisonniers religieux. Un édit signé à Romorantin en mai 1560 donne droit à la liberté de conscience en France.


En Avril 1560, la reine mère nomme Michel de L'Hospital ,chancelier de France. Le gouvernement a ensuite été dominé par des "moyenneurs", des humanistes convaincus que la réconciliation religieuse est possible. Charles de Lorraine, était lui-même ouvert à la réforme de l'église. Un concile œcuménique pour l'Eglise de France a été officiellement proposé: au lieu de gagner le consentement du pape Pie IV, le cardinal et la reine mère appele un conseil général dans lequel les chrétiens de toutes les opinions et de toute l'Europe se réuniront pour réformer une religion . Le pape s'y oppose .

Pour atténuer la critique du roi sur la base de sa jeunesse, le gouvernement a essayé de gagner l'approbation de  ses décisions . Un rassemblement des États généraux a été suggéré, mais, craignant d'être expulsés en raison de leur impopularité, les Guise sont fortement opposés . Sous la pression de la Reine Mère, les Guise consultent les notables: cela conduit à une réunion de l'Assemblée des Notables à Fontainebleau du 21 Août au 26 Août. Les princes du sang et le connétable ont été invités à  y assister et à reprendre leurs rôles dans le conseil du roi. Au cours de cette assemblée, l'amiral de Coligny, futur chef des protestants, fait une pétition de protestants qui demande la liberté de religion. L'Assemblée des Notables a également décidé de recueillir les avis des évêques de France pour obtenir leur consentement pour un conseil national. Le pape a finalement accepté un conseil général, mais a rejeté la présence de tout protestant.Cette décision a conduit à la réouverture du Concile de Trente .

La politique de conciliation du gouvernement a été destiné à apaiser les tensions, mais a eu l'effet contraire. Encouragé par l'indulgence du gouvernement, les protestants ont continué à se rassembler pour des services religieux. Bien que les responsables du roi soit intervenue pour les disperser et emprisonner les organisateurs, le nombre croissant de participants, a parfois dépassé un millier. Certains ont même été conquis par la nouvelle religion. Dans certains endroits, les protestants ont contesté l'autorité royale avec des émeutes et des rébellions armées.

Les émeutiers ont souvent eu le soutien de notables locaux. Motivé par la propagande acharnée contre les Guises, et la recherche de vengeance par rapport à Amboise. Au cours du printemps 1560, le royaume a connu les premiers événements majeurs de l'iconoclasme en Provence.Pendant l'été, le mouvement de désobéissance civile intensité est acquis dans plusieurs villes du sud de la France .

Avec le soutien secret des deux princes du sang, Condé et Navarre, une organisation politico-militaire progressivement se développe. Les protestants élus ont trouvé de l'argent, acheté des armes, et ont formé des milices. Le point culminant : la nuit du 4 au 5 Septembre, lorsque des milices protestantes ont essayé de prendre Lyon.

La réaction du roi a été féroce et déterminée:. Il a mobilisé ses troupes, a envoyé l'armée dans les zones .En automne, l'ordre est rétabli lentement. Convaincu que le prince Condé était responsable de l'insurrection, le roi le convoque au tribunal et l'arrête le 31 Octobre 1560.

La politique étrangère :
En politique étrangère, François II a poursuivi ses efforts de paix entrepris par Henri II avec la signature de la paix de Cateau-Cambrésis en Avril 1559, qui a mis fin à 40 ans de guerre entre la France et l'empire des Habsbourg. Au détriment de son influence en Europe, la France a  restauré les terres conquises au cours des 40 années précédentes. En ce sens, le règne de François II a commencé le déclin de l'influence française dans toute l'Europe, au profit de l'Espagne.

Quand le roi Henri II est mort, la restitution de ces territoires était en bonne voie. François II, conscient des faiblesses du royaume, a rassuré l'Espagne de son intention de respecter le traité .  Le maréchal de Brissac, qui affiche une certaine réticence, a demandé d'accélérer le retrait dans le piémont. À l'automne 1559, la France avait complètement quitté la Savoie et le Piémont.


Avec la restitution des territoires, le gouvernement de François II a dû négocier, payer, ou  revendiquer les propriétés. Il est parvenu à un accord avec l'Espagne concernant les prisonniers de guerre détenus par les deux parties. Beaucoup de nobles étaient encore prisonniers et incapables de payer leur rançon. Quand François II meurt, la France se retire de l'Ecosse, du Brésil, de la Corse, la Toscane, la Savoie et le Piémont.

La perte de l'Ecosse:

Avec le mariage de François II et Marie Stuart, l'avenir de l'Ecosse est liée à celle de la France. Une clause secrète signée par la reine dit que l'Ecosse serait devenu Française si le couple royal n'avaient pas eu d'enfants.

En raison du contrôle français sur leur pays, une congrégation de seigneurs écossais a organisé un soulèvement et la régente et ses conseils français quittent la capitale, Edimbourg, en mai 1559. Ayant pris refuge dans la forteresse de Dunbar, Marie de Guise demande à la France de l'aider. François II et Marie Stuart envoyent des troupes immédiatement. À la fin de 1559, la France contrôle l'Ecosse à nouveau.

Rien ne semblait barrer la route de la France pour contrôler l'Ecosse en dehors du soutien des anglais pour un soulèvement des nobles écossais. La reine Elizabeth d'Angleterre était encore offensée que François II et Marie Stuart avaient pris le blason d'Angleterre, proclamant ainsi les revendications de Marie sur le trône d'Angleterre. En Janvier 1560, la flotte anglaise a bloqué le port de Leith, les troupes françaises l'avaient transformé en base militaire. Ils ont été soutenus par l'arrivée en Avril de 6000 soldats et 3000 cavaliers.

Les troupes françaises se trouvent dans une meilleure position stratégique. Mais la mauvaise situation financière du gouvernement français et les troubles internes dans le royaume français empêchent des renforts militaires d'être envoyés. Lorsque l'évêque de Valence et Charles de La Rochefoucault, sieur de Randan, sont envoyés par le roi pour négocier, arrivés en Ecosse, ils ont été traités presque comme des prisonniers. Avec Marie de Guise enfermée dans une forteresse d'Edimbourg, les deux hommes ont été contraints de négocier une paix ,désavantageuse pour la France. Le 6 Juillet 1560, ils ont signé le traité d'Edimbourg, qui met fin à  l'occupation française . François II et Marie Stuart ont dû retirer les troupes françaises .

Quelques semaines plus tard, le parlement Ecossais a créé le protestantisme comme religion d'Etat. Quand François II et Marie Stuart ont eu vent du traité d'Edimbourg, ils ont été scandalisés et ont refusé de le signer; ils ont également contesté la légitimité de la décision du Parlement écossais.

 La mort du roi:
La santé du roi se détériore en Novembre 1560. Le 16 Novembre il fait une syncope. Après seulement 17 mois sur le trône, François II meurt le 5 Décembre 1560 à Orléans, Loiret, d'un problème à l'oreille. Plusieurs maladies ont été proposées, telles que la mastoïdite, la méningite, l'otite ou l'abcès. Certains protestants sont soupçonnés d'avoir empoisonnés le roi, mais cela n'a pas été prouvé.

François II mourut sans enfant, de sorte que son jeune frère Charles, alors âgé de dix ans, lui a succédé. Le 21 Décembre, le conseil nomme Catherine de Médicis comme régente de France. Les Guises quittent al cour, tandis que Marie Stuart, la veuve de François II, retourne en Écosse. Louis, le prince de Condé, qui a été emprisonné et attente d'exécution, est libéré après quelques négociations avec Catherine de Médicis.

Le 23 Décembre 1560, le corps de François II a été enterré à Saint-Denis par le prince de La Roche-sur-Yon.
 
: 19 Janvier 1544 au Château de Fontainebleau, France
mort : 5 Décembre 1560 (16 ans) à Orléans, France
épouse: Marie Stuart
maison: Maison des Valois-Angoulême
père: Henri II de France
mère: Catherine de Médicis
religion : catholique
Titres : Roi de France, Roi consort d'Ecosse
Frères/soeurs : 9 frères et soeurs et 3 demi frères et soeurs
Ecrit par maelysmiss 

François II

Cette galerie contient 3 photos

Reign François II François IIReign François II François IIReign François II François II


HypnoCup

Quel est ton personnage préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...
Activité récente

[Jeu] Le pendu du roi Henri
Aujourd'hui à 17:23

Les sondages
04.01.2020

Volontariat
18.02.2020

117
18.02.2020

116
17.02.2020

115
17.02.2020

Créations
14.02.2020

Actualités
Joyeux anniversaire !

Joyeux anniversaire !
Aujourd'hui Rose Williams alias Claude fête ses 26 ans ! En effet, elle est née le 18 février 1994 à...

Joyeux anniversaire !

Joyeux anniversaire !
Aujourd'hui Katie Boland alias Clarisse fête ses 32 ans ! En effet, elle est née le 14 février 1988...

Joyeuse St Valentin avec Marie et François !

Joyeuse St Valentin avec Marie et François !
Vous pouvez passer la Saint Valentin avec Marie Stuart et François grâce à la vidéo réalisée par...

Nouveau mois dans les forums !

Nouveau mois dans les forums !
La photo du mois Après un mois de vote, vous avez choisi la photo n°1 de Rachel Skarsten dans la...

Calendrier du mois !

Calendrier du mois !
Le calendrier de Février est arrivé ! Créé par Emilie1905, il met en avant les souverains Marie...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

SeySey, 18.02.2020 à 12:01

Bonjour à vous! Nouveau sondage & design sur le quartier Outlander! J'attends vos votes & avis ^^

ophjus, Avant-hier à 10:12

Dernières heures pour le sondage/awards de The Bold Type, avez vous vu le nouveau design ?

ophjus, Avant-hier à 14:01

Nouveau sondage et PDM sur le quartier Pretty Little Liars ^^

stella, Avant-hier à 20:33

Nouveau design sur le quartier Sense8 et venez jouer au premier jeu des forums. A bientôt sur le quartier

Sas1608, Hier à 13:22

Nouveau sondage sur le quartier de Grey's Anatomy

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News