VOTE | 181 fans

John Knox

John Knox (1513 -1572) était un pasteur écossais, théologien et écrivain chef de file de la Réforme protestante . Il est considéré comme le fondateur de la dénomination presbytérienne en Ecosse. Il serait allé à l'Université de St Andrews et a travaillé comme notaire-prêtre. Influencé par les réformateurs de l'Eglise primitive, tels que George Wishart, il a rejoint le mouvement de réforme de l'église écossaise. Il a été pris dans les événements ecclésiastiques et politiques impliquant l'assassinat du cardinal Beaton en 1546 et la régence de Marie de Guise. Il a été fait prisonnier par les forces françaises  l'année suivante et exilé en Angleterre à sa sortie en 1549.

En exil, Knox a été autorisé à travailler dans l'Église d'Angleterre, où il a servit le roi Edouard VI d'Angleterre en tant q' aumônier royal.  En Angleterre, il a rencontré et épousé sa première femme, Margery Bowes. Quand Marie Tudor monta sur le trône et rétabli le catholicisme , Knox a été contraint de démissionner de son poste et a quitté le pays. Knox a déménagé à Genève, puis à Francfort. A Genève, il a rencontré Jean Calvin, dont il a acquis une expérience et la connaissance de la théologie réformée et de la politique presbytérienne. Il a créé un nouvel ordre de service, qui a finalement été adopté par l'église réformée en Ecosse. Il a quitté Genève pour diriger l'église à Francfort, mais il a été forcé de partir , il a mis fin à son association avec l'Église d'Angleterre.

A son retour en Ecosse, il a dirigé la Réforme protestante en Ecosse, en partenariat avec la noblesse écossaise protestante. Le mouvement peut être considéré comme une révolution, car il conduit à l'éviction de Marie de Guise, qui a gouverné le pays au nom de sa fille Marie reine d'Ecosse. Knox a aidé à écrire la nouvelle confession de foi et l'ordre ecclésiastique pour l'église réformée : "le Kirk". Il a continué à servir de chef religieux des protestants tout au long du règne de Marie. Quand elle a été emprisonnée pour son rôle présumé dans l'assassinat de son mari Lord Darnley, il a ouvertement appelé à son exécution. Il a continué à prêcher jusqu'à ses derniers jours.

Ses débuts:

John Knox est né entre 1505 et 1515 près de Haddington. Son père, William Knox, était un marchand. Tout ce qu'on sait de sa mère est que son nom de jeune fille était Sinclair et qu'elle est morte quand John Knox était enfant. Leur fils aîné, William, était dans les affaires avec son père.

Knox apparaît d'abord dans les dossiers publics comme prêtre et notaire en 1540. Plutôt que de prendre ses fonctions paroissiales dans une paroisse, il est devenu précepteur des deux fils de Hugh Douglas de Longniddry. Il a également enseigné au fils de John Cockburn.

Knox n'a pas été enregistré quand au moment où il s'est converti à la foi protestante, mais il a peut-être été influencés par Patrick Hamilton et George Wishart. Wishart était un réformateur qui a fui l'Ecosse en 1538 pour échapper à la punition d' hérésie. Il est allé vers l'Angleterre, à Bristol où il a prêché contre la vénération de la Vierge Marie. Il a été forcé de faire une abjuration publique . Il est partir en Allemagne et en Suisse. Il est revenu en Ecosse en 1544. En Décembre 1543, James Hamilton, duc de Châtellerault, nomme Marie, reine d'Ecosse, et  à la régence Marie de Guise, pour persécuter les protestants qui avaient pris racine en Ecosse. Wishart a voyagé dans toute l'Ecosse pour prêcher en faveur de la réforme et quand il est arrivé à East Lothian, Knox est devenu l'un de ses plus proches collaborateurs. Knox a agi comme garde du corps, portant une épée afin de le défendre. En Décembre 1545 Wishart est arrêté sur ordre du cardinal Beaton et emmené au château de St Andrews. Knox était présent la nuit de l'arrestation et était prêt à le suivre, mais Wishart le persuada de rester. Wishart a ensuite été poursuivi. Le 1er Mars 1546, il a été brûlé sur le bûcher en présence du cardinal Beaton.

Knox avait évité d'être arrêté par Lord Bothwell. Il se réfugia dans le Longniddry. Quelques mois plus tard, il était encore en charge des élèves,comme Douglas et Cockburn. Il jouait avec l'idée de fuir en Allemagne en prenant ses élèves avec lui. Alors que Knox est resté fugitif, le cardinal Beaton a été assassiné le 29 mai 1546, au sein de sa résidence, par une bande de cinq personnes . Les assassins ont saisi le château ,et leurs familles et amis se sont réfugiés avec eux,  cent cinquante hommes en tout. Parmi leurs amis Henry Balnaves, ancien secrétaire d'Etat dans le gouvernement, qui a négocié avec l'Angleterre pour le soutien financier des rebelles. Douglas a suggéré à Knox d'emmener ses fils en sécurité. Knox est arrivé au château le 10 Avril 1547.

Les pouvoirs de Knox comme prédicateur sont venu à l'attention de l'aumônier, John Rough. Alors que Rough prêchait dans l'église paroissiale sur le principe protestant de l'élection populaire d'un pasteur, il a proposé Knox à la congrégation. Une semaine,il donnait son premier sermon. Son sermon a été marquée par son examen de la Bible comme sa seule autorité . Quelques jours plus tard, un débat a été organisé ,qui lui a permis de fixer des thèses supplémentaires, comme le rejet de la messe, le purgatoire et les prières pour les morts.

Alors que Hamilton était prêt à négocier avec l'Angleterre pour arrêter leur soutien aux rebelles et ramener le château sous son contrôle, Marie de Guise a décidé qu'il ne pouvait être pris par la force et a demandé au roi de France, Henri II d'intervenir. Le 29 Juin 1547, 21 galères françaises ont approché St Andrews sous le commandement de Leone Strozzi. Les Français assiégent le château . Les nobles et les autres protestants, y compris Knox, ont été faits prisonniers. Les galériens étaient enchaînés aux bancs et ramaient toute la journée sans changement de posture tandis qu'un officier veillait sur eux avec un fouet à la main.  Ils ont navigué vers la France ,à Rouen. Knox et l'autre galériens ont continué à Nantes et sont restés sur la Loire tout le long de l'hiver. Ils ont été menacés de torture s'ils ne donnaient pas de signes appropriés de révérence. 
A l'été 1548, les galèriens retournent en Ecosse pour repérer des navires anglais. La santé de Knox était maintenant à son point le plus bas en raison du confinement. Il était malade d'une fièvre .
En Février 1549, après avoir passé un total de 19 mois en prison, Knox a été libéré. On ne sait pas comment il a obtenu sa liberté. Plus tard dans l'année, Henry II a discuté avec Edward VI d'Angleterre la libération de tous les prisonniers.

Exile en Angleterre:

A sa libération, Knox se réfugia en Angleterre. La Réforme en Angleterre était un mouvement moins radical que ses homologues continentaux, mais il y avait une rupture définitive avec Rome. L'archevêque de Canterbury, Thomas Cranmer, et le régent du roi Edouard VI, le duc de Somerset, étaient protestants. Cependant, beaucoup de travail restait à apporter au clergé et au peuple.  Le 7 Avril 1549, Knox a été autorisé à travailler dans l'Église d'Angleterre. Sa première mission était à Berwick-upon-Tweed. Il a été obligé d'utiliser le livre récemment publié de la prière commune. Knox, cependant, a modifié son utilisation .

En Angleterre, Knox a rencontré son épouse, Margery Bowes . Son père, Richard Bowes était un descendant d'une vieille famille des Durham et sa mère, Elizabeth Aske, était une héritière d'une famille du Yorkshire. Elizabeth Bowes vraisemblablement a rencontré Knox quand il était  employé à Berwick. Plusieurs lettres révèlent une amitié étroite entre eux.  Knox a tenté d'obtenir le consentement de la famille Bowes, mais son père et son frère étaient opposés au mariage. [38]

Vers la fin de 1550, Knox a été nommé prédicateur de l'église Saint-Nicolas à Newcastle . L'année suivante, il a été nommé comme  aumônier royal au service du roi. Le 16 Octobre 1551, John Dudley, 1er duc de Northumberland, a renversé le duc de Somerset pour devenir le nouveau régent du jeune roi. Knox a condamné le coup d'Etat dans un sermon . Lorsque Dudley est allé à Newcastle , écouter sa prédication en Juin 1552, il avait des sentiments mitigés, mais il a vu Knox comme un atout potentiel. Knox a demandé à revenir à Londres pour prêcher devant la Cour.
Peu après, Dudley, qui a vu Knox comme un outil politique utile, lui offre l'évêché de Rochester. Knox a refusé, et il est retourné à Newcastle.Le 2 Février 1553 Cranmer a été ordonné de nommer Knox comme vicaire de l'église Allhallows à Londres le plaçant sous l'autorité de l'évêque de Londres, Nicholas Ridley. Knox est revenu à Londres pour délivrer un sermon devant le Roi et la Cour pendant le carême et il a de nouveau refusé de prendre le poste attribué. Knox est alors parti prêcher dans le Buckinghamshire et il y resta jusqu'à la mort d'Edward le 6 Juillet. Le successeur d'Edward, Marie Tudor, rétablit le catholicisme  en Angleterre et restaure la messe dans toutes les églises. Avec le pays plus sûr pour les prédicateurs protestants, Knox part en Janvier 1554 sur les conseils d'amis .

De Genève à Francfort et l' Ecosse:
Knox a débarqué à Dieppe, en France, et est ensuite allé à Genève, où Jean Calvin avait établi son autorité. Lorsque Knox est arrivé, Calvin était dans une position difficile. Il était poursuivi pour l'exécution du savant Michel Servet pour hérésie. Knox a demandé à Calvin quatre questions politiques difficiles: si un mineur pouvait gouverner par droit divin, si une femme pouvait gouverner et transférer la souveraineté à son mari, si les gens devaient obéir aux dirigeants impies ou aux  idolâtres, et quel parti les personnes pieuses devaient suivre . Calvin lui a donné des réponses prudentes et l'a renvoyé au réformateur suisse Heinrich Bullinger à Zurich. Les réponses de Bullinger étaient tout aussi prudentes; mais Knox avait déjà pris sa décision. Le 20 Juillet 1554, il a publié un pamphlet contre Marie Tudor et les évêques qui l'avaient amenée au trône. Il a également attaqué le saint empereur romain, Charles V".

Dans une lettre du 24 Septembre 1554, Knox a reçu une invitation d'une assemblée des exilés anglais à Francfort pour devenir l'un de leurs ministres. Il a accepté l'appel avec la bénédiction de Calvin. Mais à peine était il arrivé qu'il s'est retrouvé dans un conflit. Lorsque Knox et un collègue de soutien, William Whittingham, écrit à Calvin pour obtenir des conseils, on leur dit d'éviter les conflits. Knox a donc convenu d'un ordre temporaire de service basé sur un compromis. Cet équilibre délicat est perturbé quand un nouveau lot de réfugiés  arrive avec Richard Cox, l'un des principaux auteurs du Livre de la prière commune. Cox attaque l'empereur , les autorités de Francfort consseillent à  Knox de partir. Son départ de Francfort le 26 Mars 1555 a marqué sa rupture définitive avec l'Église d'Angleterre.

Après son retour à Genève, Knox a été choisi pour être le ministre d'un nouveau lieu de culte .  Elizabeth Bowes a écrit à Knox, lui demandant de revenir en Ecosse, ce qu'il a fait fin Août.  Malgré les doutes initiaux sur l'état de Réforme en Ecosse, Knox a trouvé le pays considérablement changé.

Bien que la reine régente, Marie de Guise, ne fit aucun mouvement pour agir contre Knox, ses activités ont suscité des préoccupations parmi les autorités ecclésiastiques. Les évêques d'Ecosse le considèrent comme une menace pour leur autorité et le convoquent à Edimbourg le 15 mai 1556. Knox était maintenant libre de prêcher ouvertement à Edimbourg. William Keith, le comte Marischal, a été impressionné et a exhorté Knox d' écrire à la reine régente. Knox l'a exhortée de soutenir la Réforme et de renverser la hiérarchie de l'église. 

Peu après Knox a annoncé qu'il revenait à Genève. L'année précédente, le 1er Novembre 1555 la congrégation à Genève avait élu Knox comme ministre et il a décidé de prendre le poste. Il a écrit une dernière lettre de conseils à ses partisans . Il est arrivé à Genève le 13 Septembre 1556.
Pendant les deux prochaines années, il a vécu une vie heureuse à Genève. Il a recommandé Genève à ses amis en Angleterre comme le meilleur lieu d'asile pour les protestants. 

Knox a mené une vie bien remplie à Genève. Il préchait  trois sermons par semaine, de deux heures. L'église dans laquelle il prêchait, l'église de Notre-Dame-la-Neuve,  avait été accordée par les autorités municipales, à la demande de Calvin. Deux fils de Knox, Nathaniel et Eleazar, sont nés à Genève.

À l'été 1558, Knox a publié sa brochure la plus connue, contre les femmes. En appelant le règne  des femmes "monstrueu", il voulait dire qu'il était contre nature. La brochure est un classique de la misogynie. Les femmes chefs que Knox avait à l'esprit étaient Marie en Angleterre et Marie de Guise.Il a donc publié anonymement et n'a pas dit à Calvin, qu'il avait écrit. En Angleterre, la brochure a été officiellement condamnée par proclamation royale. L'impact du document a été compliqué plus tard , lorsque Elizabeth Tudor est devenue reine d'Angleterre. Bien que Knox n'avait pas ciblé Elizabeth, elle avait profondément offensée, et elle ne lui a jamais pardonné.

Avec une protestante sur le trône, les réfugiés anglais à Genève sont prêts à rentrer chez eux. Knox lui-même a décidé de retourner en Ecosse. Avant son départ, plusieurs honneurs ont été conférés sur lui, y compris la liberté de la ville de Genève. Knox est partie en Janvier 1559, mais il n'est arrivé en Ecosse qu'en mai 1559, en raison du refus d'Elizabeth de lui délivrer un passeport .

Révolution et  fin de la régence:
Deux jours après que Knox soitarrivé à Edimbourg, il a rassemblé des protestants. Knox a été déclaré hors la loi, et la reine régente appela les protestants à Stirling. Craignant la possibilité d'un procès sommaire et des exécutions, les protestants sont allés à Perth, une ville fortifiée . A l'église de Saint-Jean-Baptiste, Knox a prêché un sermon et un petit incident a précipité une émeute. La foule a  attaqué deux couvents dans la ville, pillant  or et argent . Marie de Guise a rassemblé ces nobles fidèles et une petite armée française. Elle a envoyé le comte d'Argyll et Lord Moray pour éviter une guerre. Elle a promis de ne pas envoyer de troupes françaises à Perth si les protestants évacuaient la ville. Les protestants étaient d'accord mais la reine régente est entrée à  Perth, avec les soldats écossais . Cela a été considéré comme une trahison par Lord Argyll et Lord Moray, qui ont tous deux changé de camp et ont  rejoint Knox, qui maintenant s'est installé à St Andrews. Le retour de Knox à St Andrews a accompli la prophétie qu'il a faite alors qu'il était en prison : il prêcherait à nouveau dans son église.

Avec des renforts protestants en provenance de comtés voisins, la reine régente se retira à Dunbar.La fureur de la foule avait été renversée sur le centre de l'Ecosse. Ses propres troupes étaient sur le point d'être en mutinerie. La foule a limogé les églises et les couvents. Le 1er Juillet, Knox prêchait à St Giles ', la plus influente de la capitale.  Les Seigneurs de la Congrégation ont négocié leur retrait d'Edimbourg par les articles de Leith signé le 25 Juillet 1559, et  Marie de Guise leur  a promis la liberté de conscience.

Knox savait que la reine régente allait demander de l'aide de la France. Donc, il a négocié par lettre sous le nom d'emprunt John Sinclair avec William Cecil, principal conseiller d'Elizabeth, pour avoir un soutien anglais. Knox a navigué secrètement à Lindisfarne, en Angleterre à la fin Juillet, pour rencontrer James Croft et Sir Henry Percy . Marie de Guise l'a appris. Il est retourné à Edimbourg .

Lorsque les troupes françaises supplémentaires sont arrivés à Leith,  les protestants ont répondu en reprenant Edimbourg. Cette fois, le 24 Octobre 1559, la noblesse écossaise a formellement déposé Marie de Guise de la régence.  Dès lors, Maitland a repris les tâches politiques, libérant Knox pour le rôle de chef religieux. Pour la dernière étape de la révolution, Maitland a lancé un appel au patriotisme écossais pour lutter contre la domination française. Après le traité de Berwick, le soutien de l'Angleterre est finalement arrivé et fin de Mars, une armée anglaise importante a rejoint les forces écossais protestantes. La mort subite de Marie de Guise dans le château d'Edimbourg, le 10 Juin 1560 a ouvert la voie à la fin des hostilités, la signature du traité d'Edimbourg, et le retrait des troupes françaises et anglaises d'Ecosse.

Réforme en Ecosse:
Le 1er Août, le Parlement écossais est réuni pour régler les questions religieuses. Knox et cinq autres ministres ont été appelés pour élaborer une nouvelle confession de foi.  Une semaine plus tard, le Parlement a adopté trois lois en un seul jour: la première a aboli la juridiction du pape en Ecosse, la seconde a condamné toute doctrine et  la pratique contraire à la foi réformée, et la troisième a interdit la célébration de la messe en Ecosse. Avant la dissolution du Parlement, Knox et les autres ministres ont reçu la tâche d'organiser l'église .Au cours de cette période, en Décembre 1560, la femme de Knox, Margery, mourut, laissant Knox pour prendre soin de leurs deux fils, âgés de trois ans et demi et deux ans.

Le parlement se réunit de nouveau le 15 Janvier 1561. Le Kirk devait être exécuté sur des lignes démocratiques. Chaque congrégation était libre de choisir ou de rejeter son propre pasteur, mais une fois qu'il a été choisi, il ne pouvait pas être retiré. Les évêques ont été remplacés par dix à douze "surintendants". Le Parlement n'a pas approuvé le plan, cependant, principalement pour des raisons de financement. Le Kirk devait être financé sur le patrimoine de l'Eglise catholique . Une grande partie   était maintenant entre les mains des nobles, qui étaient réticents à abandonner leurs biens. Une décision finale sur le plan a été retardée en raison du retour imminent de Marie, reine d'Ecosse.

Knox et Queen Marie :
Le 19 Août 1561, les canons ont été tirés à Leith pour annoncer l'arrivée de la reine Marie en Ecosse. Quand elle a assisté à la messe célébrée dans la chapelle royale au palais de Holyrood cinq jours plus tard, celà a incité une protestation dans laquelle l'un de ses serviteurs a été bousculé. Le lendemain, elle a publié une proclamation qu'il n'y aurait pas de changement dans l'état actuel de la religion et que ses serviteurs ne devraient pas être molestés ou troublés. Beaucoup de nobles ont acceptés, mais pas Knox. Le dimanche suivant, il a protesté à  St Giles. En conséquence, deux semaines seulement après son retour, Marie appela Knox. Elle l'a accusé d'incitation à une rébellion contre sa mère et d'écrire un livre contre sa propre autorité. Knox a répondu que tant que ses sujets ont trouvé sa règle pratique, il était prêt à accepter sa gouvernance. Marie a noté, cependant, qu'il avait écrit contre le principe du règle féminin. Il a répondu qu'elle ne devrait pas être troublée par ce que ne l'avait jamais nui. Lorsque Marie lui a demandé si les sujets avaient le droit de résister à leur règle, il a répondu que si les monarques ont dépassé leurs limites légitimes, ils pourraient résister, même par la force.

Le 13 Décembre 1562, Marie est allée voir  Knox à nouveau après qu'il ait donné un sermon dénonçant certaines célébrations . Elle a accusé Knox de parler irrévérencieusement de la reine, afin de la faire paraître méprisable envers ses sujets. Marie a déclaré qu'elle ne blâmait pas Knox pour les différences d'opinion et a demandé que, dans l'avenir, il vienne vers elle directement s'il a entendu quoi que ce soit à son sujet qu'il détestait. Malgré son geste amical, Knox a répondu qu'il continuerait à exprimer ses convictions dans ses sermons .

A Pâques en 1563, certains prêtres ont célébré la messe, défiant ainsi la loi. Certains protestants ont essayé d'appliquer la loi eux-mêmes en appréhendant ces prêtres. Cela a incité Marie à convoquer Knox pour la troisième fois. Elle a demandé à Knox d'utiliser son influence pour promouvoir la tolérance religieuse. Il a défendu leurs actions et a noté qu'elle était tenue de respecter les lois . Marie surpris Knox en acceptant que les prêtres soient  traduits en justice.

L'entrevue la plus spectaculaire entre Marie et Knox a eu lieu le 24 Juin 1563. Marie l'a convoqué à Holyrood après avoir entendu qu'il avait prêché contre elle à propos de son mariage avec Don Carlos, fils de Philippe II d'Espagne. Marie commença par gronder Knox, puis elle fondit en larmes. "Qu'est-ce que vous avez à faire avec mon mariage?" a t'elle  demandé, et "Que voulez-vous au sein de cette république?"  "Un sujet né ici , Madame," Knox a répondu. Il a noté que, bien qu'il ne fut pas noble de naissance, il avait le même devoir que tout sujet d' avertir des dangers pour le royaume. Quand Marie a commencé à pleurer, il a dit "Madame, en présence de Dieu, je parle: je ne suis pas heureux dans les pleurs d'une des créatures de Dieu, oui, je peux à peine bien respecter les larmes de mes propres garçons que ma propre main corrige, beaucoup moins je ne peux me réjouir despleurs de votre Majesté. " Il a ajouté qu'il préférait supporter ses larmes, cependant, que de rester silencieux et  trahir le  Commonwealth ".

La dernière rencontre de Knox avec Marie a été motivée par un incident à Holyrood. Alors que Marie était absente d'Edimbourg en 1563, une foule a forcé son chemin dans sa chapelle privée alors qu'on célébrait la messe. Au cours de l'altercation, la vie d'un prêtre a été menacée. En conséquence, deux des meneurs,  ont eu un procès le 24 Octobre 1563. Pour défendre ces hommes, Knox a envoyé des lettres appelant les nobles . Marie a obtenu une de ces lettres et a demandé à ses conseillers si ce n'était pas un acte de trahison. Stewart et Maitland, voulant garder de bonnes relations ont demandé à Knox d'admettre qu'il avait tort et de régler la question calmement. Knox a refusé et il se défendit en face de Marie et le Conseil privé. Il a fait valoir qu'il avait appelé à un cadre juridique, pas illégal. Après son départ, les conseillers ont voté pour ne pas l'accuser de trahison.

Ses dernières années:

Le 26 Mars 1564 Knox a suscité la controverse à nouveau, quand il a épousé Margaret Stewart, la fille d'un vieil ami, Andrew Stewart, membre de la famille Stuart et  parent éloigné de la reine Marie Stuart. Le mariage était inhabituel parce qu'il avait 50 ans, tandis que la mariée avait dix-sept ans. Ils ont eu trois filles, Martha, Margaret, et Elizabeth.

Lorsque l'Assemblée générale l'a convoqué en Juin 1564, une dispute a éclaté entre Knox et Maitland sur l'autorité du gouvernement civil. Maitland a dit à Knox de ne pas attiser les émotions sur Marie après avoir célébré la messe et il a cité Martin Luther et Jean Calvin sur l'obéissance aux gouvernants terrestres. Knox a rétorqué que la Bible note que l'Israël a été puni quand il a suivi un roi infidèle . Le débat a révélé son influence déclinante sur les événements politiques alors que la noblesse a continué à soutenir Marie.

Le 29 Juillet 1565, lorsque Marie épousa Henry Stuart, Lord Darnley, quelques-uns des nobles protestants, y compris James Stewart, 1er comte de Moray, se sont rebellés. Knox a révélé sa propre objection en prêchant la présence du nouveau roi Consort.  

Le 9 Mars 1566, le secrétaire de Marie, David Rizzio, a été assassiné par des conspirateurs fidèles à Darnley. Marie s'est échappée d'Edimbourg à Dunbar et le 18 Mars elle revint avec une force redoutable. Knox a fui à Kyle , où il a terminé la majeure partie de son opus, "Histoire de la Réformation en Ecosse". Quand il est revenu à Edimbourg, il trouva les protestants nobles divisé sur ce qu'il faut faire de Marie. Lord Darnley avait été assassiné et la reine avait presque immédiatement épousé le principal suspect, le comte de Bothwell. Elle avait été forcé d'abdiquer et a été emprisonnée dans le château de Loch Leven.Moray était devenu le régent du roi Jacques VI. Le 29 Juillet 1567, Knox a prêché le sermon lors du couronnement de Jacques VI à l'église de Stirling. Pendant cette période, Knox appela à sa mort. Cependant, la vie de Marie a été épargnée, et elle s'est échappée le 2 mai 1568.

Les combats en Ecosse ont continué en guerre civile. Moray a été assassiné le 23 Janvier 1570.  Le 30 Avril 1571, le contrôleur du château d'Édimbourg,  a ordonné à tous les ennemis de la Reine de quitter la ville. Mais pour Knox,  il a fait une exception. Knox  pouvait rester à Edimbourg, mais seulement s'il restait dans le château. Knox a choisi de partir, et le 5 mai, il partit pour St Andrews. Il a continué à prêcher, a parlé aux étudiants. Fin  Juillet 1572 après une trêve , il est retourné à Edimbourg.

Après avoir intronisé son successeur, Lawson d'Aberdeen, en tant que ministre de St Giles 'le 9 Novembre, Knox est rentré chez lui pour la dernière fois. Avec ses amis et quelques-uns des plus grands seigneurs écossais autour de lui, il a demandé qu'on lui lise la Bible à lire à haute voix. Le dernier jour, le 24 Novembre 1572 sa jeune femme lui à lu la première lettre de Paul aux Corinthiens. 

 

Ecrit par maelysmiss 

John Knox

Cette galerie contient 0 photos



Activité récente

Les sondages
02.04.2020

Volontariat
Hier à 00:04

Les designs
Avant-hier

L'équipe
Avant-hier

Quartier
Avant-hier

Sur le tournage
Avant-hier

Les calendriers
01.04.2020

Actualités
Nouveau mois dans les forums !

Nouveau mois dans les forums !
La photo du mois Après un mois de vote, vous avez choisi la photo n°2 de Kenna comme étant votre...

Nouveau sondage !

Nouveau sondage !
Le précédent sondage vous demandait quel projet d'acteur vous tente le plus. Vous êtes 38% à avoir...

Adelaide Kane dans une série à succès !

Adelaide Kane dans une série à succès !
Notre chère Adelaide Kane vient de décrocher un rôle dans l'émouvante série This Is Us, elle y...

Joyeux anniversaire !

Joyeux anniversaire !
Hier Megan Follows alias Catherine de Medici fêtait ses 52 ans ! En effet, elle est née le 14 mars...

 Long May She Reign 2

Long May She Reign 2
La convention Long May She Reign 2 se tiendra le 7 avril 2020 au Novotel Paris Est. Elle est...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

chrismaz66, Hier à 12:33

Hey, nouveau sondage de circonstance chez Dr House, votez! Et bon dimanche à tous ^^

mnoandco, Hier à 13:06

SOS!!! si vous avez visionné la saison 6 de Blacklist et pas encore voté aux HypnoAwards, ce serait super sympa d'y allé de ce pas ...

mnoandco, Hier à 13:07

ne serait-ce que 4 ex aequo pour la catégorie 1 en vote jusqu'à aujourd'hui minuit...ce serait bien de pouvoir les départager...

mnoandco, Hier à 13:08

Merci d'essayer au moins

Kika49, Hier à 14:02

Hello la citadelle, venez sur le quartier The Resident faire nos animations (écriture et création), pas besoin de connaître la série.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News